Analyse
Reverse split d’Ageas il y a 5 ans - mardi 10 avril 2012

L’assureur Ageas procédera en août prochain sur ses actions à une opération de reverse split ou scission inversée. Mais en quoi consiste au juste un reverse split ? Et qu’est-ce qui incite les sociétés à se lancer dans une telle opération ?

Purement technique

Soulignons d’emblée que l’opération de reverse split est purement technique et ne change rien à la valeur de la participation de l’actionnaire. Au lendemain du reverse split, l’actionnaire détiendra moins de titres que la veille, mais ces titres vaudront davantage, de sorte qu’il n’aura rien gagné ni perdu.
Le jour d'un reverse split dont le facteur est, par exemple, de 20, le cours des actions en question vaudra vingt fois plus que la veille, mais l'actionnaire aura aussi vingt fois moins d'actions. Une action qui cotait à 1 EUR et qui subit un reverse split de 20 cotera ensuite à 20 EUR.

 

En pratique

Le reverse split prévu pour le mois d’août par Ageas sera de 10. L’assemblée générale doit certes encore donner son approbation, mais cela ne devrait pas poser de problèmes. Aussi, si vous détenez aujourd’hui un lot de 1 000 actions Ageas, que va-t-il se passer ? Jusqu’au 6 août, rien. Mais ce lundi 6 août, après la clôture de la Bourse, votre lot de 1 000 actions Ageas sera transformé en un lot de 100 nouvelles actions Ageas. La valeur de ces actions nouvelles sera de 10 fois supérieure au cours de clôture du 6 août. Si ce cours de clôture est de 1,70 EUR, à l’ouverture de la Bourse le mardi 7 août, les nouvelles actions Ageas coteront alors à 17 EUR. Quoiqu’il en soit, du lundi soir au mardi matin, la valeur totale de votre avoir dans les actions Ageas restera de toute façon de 1 700 EUR.

 

Comment faire cependant pour les actionnaires dont le lot d’actions Ageas possédé n’est pas un multiple de 10 ? Que se passera-t-il si vous en possédez 999 ? Vous recevrez simplement 99 actions nouvelles. Le solde, c'est-à-dire, neuf dixième de la valeur d’une action nouvelle, vous sera remboursé sur votre compte.

 

Pourquoi ?

Si des sociétés se lancent dans un reverse split, c’est une question d’image. Une société dont l’action cote par exemple à 10 EUR inspire beaucoup plus le sérieux que celle dont la valeur du titre se chiffre en centimes et fluctue par exemple autour de 0,50 EUR. Les actions dont le cours est d’une très faible valeur sont souvent pressenties par les investisseurs comme un titre assez spéculatif et volatil, ce qui n’est pas nécessairement le souhait de la société, car cela éloigne toute la gamme des investisseurs agissant en bon père de famille. A ce point même qu’au sein de l’organisation de certains investisseurs institutionnels, et certainement aux USA, il est interdit d’acquérir des actions dont le cours n’atteint pas un certain seuil. Pour certaines sociétés, et c’est assurément le cas d’Ageas, le reverse split est un moyen parmi d’autres de tirer un trait sur un passé dont le souvenir est encombrant, pour prendre un nouvel élan.

Partagez cet article