Analyse
Quatre actions pour les plus audacieux il y a 4 ans - vendredi 6 septembre 2013

Notre sélection d’actions pour les plus audacieux est rattrapée par des perspectives de croissance peu réjouissantes pour les prochains mois. De quoi nécessiter quelques ajustements.

Les récents indicateurs économiques publiés en Europe laissent apparaître un redressement de l’activité, mais sans reprise forte de la croissance ou baisse durable du chômage. Aux Etats-Unis, la croissance au 2e trimestre s’est établie à 2,5 % et la confiance des con-sommateurs a progressé en août. Pourtant, les investisseurs ne revien-nent pas franchement sur les valeurs liées à la conjoncture. D’une part parce que beaucoup de ces valeurs ne pré-sentent pas une décote importante au vu de leurs perspectives bénéficiaires. D’autre part parce que les nuages se sont déplacés vers les pays émergents, de plus en plus à la peine, et la Banque centrale américaine, apparemment prête à infléchir sa politique monétaire accommodante. Une batterie d’interrogations et d’incertitudes qui entraînent les valeurs de notre sélec-tion dans le rouge après un excellent début d’année.

 

Changements dans la sélection

Après la forte hausse de leur cours, Tubacex et US Ecology ont vu leur décote disparaître. Ces actions ont quitté la sélection mais vous pouvez les conserver.
A l'inverse, Deceuninck intègre cette sélection pour audacieux. La société devrait certes terminer l’année 2013 à peine à l’équilibre sur un marché du PVC très difficile, mais le cours en tient compte. Le risque est quoi qu'il en soit élevé compte tenu de l'exposition à la Turquie.

 

Notre sélection

Seaspan (+ 1,5 % en EUR depuis le 11 avril) reprend de la hauteur et tutoie de nouveau son plus haut des 52 dernières semaines. Il a bénéficié de nouvelles commandes (besoin des armateurs de moderniser leur flotte) et d’un bon indicateur économique chi-nois.
Schnitzer Steel (- 1,2 %) a vu son cours reculer à 25 USD contre près de 28 USD voici 3 semaines. Le groupe fait état de pertes au 4e trimestre, con-séquence de pressions sur les volumes et les prix. Le cours reste selon nous exagérément sanctionné.
La pression baissière persiste pour Nyrstar (- 8,9 %), pénalisé par le recul des métaux précieux. Il devrait profiter d’une offre moins abondante de zinc sur le marché mondial.

Partagez cet article