Analyse
Octobre sur les marchés il y a 4 ans - lundi 4 novembre 2013

Rassurées, les Bourses ont été de l’avant. Tous les secteurs ont terminé le mois dans le vert.

En octobre, les Bourses mondiales ont gagné en moyenne 3,6 % (en EUR), malgré des résultats trimestriels soufflant le chaud et le froid dans la plupart des secteurs.

 

Dans le monde

Les marchés ont été globalement rassurés sur la situation aux USA et par la fin de la dégradation économique mondiale (même l’Espagne commence à relever la tête grâce à ses exportations). Avec des robinets monétaires toujours grands ouverts, qui maintiennent les taux au plus bas, les investisseurs sont incités à prendre plus de risques.
Les marchés émergents ont aussi bien progressé (+ 4,6 % en moyenne en EUR).
Pour rappel, la perspective de voir la Fed mener une politique moins accommodante avait provoqué une brusque remontée des taux occidentaux et amené les investisseurs à rapatrier une partie de leurs actifs investis sur les marchés émergents durant l’été.

 

A Bruxelles

La belle progression de quelques poids lourds comme Belgacom (qui profite de la fièvre autour des valeurs télécoms) a permis une progression mensuelle moyenne de plus de 4,9 %. Sur le plan des résultats trimestriels, les chiffres décevants de Barco (-4,6 %), Nyrstar (-14,9 %), Solvay (+ 4 %) et UCB (+ 7,6 %) tranchent avec ceux de Melexis (+ 21,4 %), Deceuninck (+ 25,9 %), Exmar (+ 13,2 %) et Telenet (+ 9,9 %).
Avec un gain de 23,6 % depuis janvier, soit plus que les Bourses mondiales (+ 14,3 %), européennes (+ 16,8 %) et américaines (+ 22,4 %), la Bourse de Bruxelles est chère (mais recèle encore quelques valeurs intéressantes : Deceuninck, Melexis, Exmar, Nyrstar).

 

Aux USA

Effet direct de la politique monétaire américaine et de l’amélioration conjoncturelle en Europe, le dollar américain est au plus bas depuis deux ans par rapport à l'euro. Profitez-en pour acheter des actions américaines (e.a. à travers le tracker iShares S&P 500).
La Bourse britannique reste aussi intéressante. Ses entreprises affichent une compétitivité remarquable, garante de beaux rendements. Vous pouvez y investir via les sicav Cazenove UK Equity EUR et SSgA UK Index Equity.

 

Télécoms

La vague de consolidations profite aux acteurs européens (+ 6,7 % sur le mois), trop nombreux, à la recherche d’économies et affaiblis par une concurrence croissante, une pression réglementaire et de lourdes dettes.
Les perspectives à long terme sont peu séduisantes, mais le secteur bénéficie d’un mouvement de réévaluation. Essayez d’en profiter via le tracker EasyETF Stoxx Europe 600 Telecom.

Partagez cet article