Analyse
Royal Dutch Shell vise la rentabilité plutôt que la taille il y a 3 ans - lundi 3 février 2014

La pression dont souffrent les marges et la forte baisse du résultat 2013 forcent le groupe à revoir sa politique d’investissements.

 
 
 
 

Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

Je veux accéder à ce contenu !