Analyse
Boliden : un pari sur la métallurgie scandinave ? il y a 3 ans - mardi 29 avril 2014

Parmi les entreprises qui ont plutôt bien traversé la crise, on peut inclure la société suédoise Boliden. L'action de cette société métallurgique est-elle une bonne affaire ?

Nous ne le pensons pas. Au cours actuel, l'action est correctement évaluée. Si vous la détenez, vous pouvez la conserver. Mais pour investir à présent dans le secteur nous préférons le belge Nyrstar ou l'anglo-australien Rio Tinto, qui présentent de belles perspectives de croissance et font partie de notre sélection d'actions pour les plus audacieux.

 

Le groupe métallurgique suédois Boliden'a pas trop souffert de la crise économique de 2008. Grâce à sa bonne situation financière et au fait qu'il soit plus petit que ses concurrents, il a pu rapidement adapter sa production, pour éviter de vendre à perte.
Depuis quatre ans cependant, le groupe souffre d'une hausse incontrôlée de ses coûts de production (salaires, taxes, transports etc…) et cela pèse de plus en plus lourd sur sa marge. Alors qu'elle était de 15 % en 2012, elle n'est plus que de 5 %. Et malgré cela, le groupe continue d'investir massivement, pour maintenir sa production et ne pas se laisser distancer par ses concurrents. Certes, sa dette reste sous contrôle. Mais le dividende a fondu (de 5 EUR brut en 2010 à 1,75 en 2013, soit un rendement de 1,8 % brut). Le cours en a évidemment souffert. Selon nous, Boliden devait modérer ses investissements, compte tenu des baisses probables de la demande des matières qu'il exploite.

 

Cours au moment de l'analyse : 98,75 SEK

 

Boliden est une société suédoise, spécialisée dans la production de zinc et de cuivre. Elle détient également des fonderies et des raffineries, qui lui permettent de fournir des produits semi-finis à plus forte valeur ajoutée. Elle est en outre présente dans l'or, l'argent et le plomb et s'oriente de plus en plus vers le recyclage de métaux. Le groupe est actif en Suède mais aussi au Danemark, en Finlande, en Norvège et en Irlande.

 

Partagez cet article