Analyse
STMicroelectronics : trop ambitieux il y a 3 ans - vendredi 16 mai 2014

Toujours en perte, le groupe a réitéré son objectif de marge opérationnelle de 10 % d'ici mi-2015.

Trop ambitieux. Sur base de prévisions beaucoup plus prudentes, l'action est toutefois correctement valorisée.
CONSERVEZ.

 

Après deux ans de pertes (-0,02 EUR au 1er trimestre), le groupe a confirmé viser un retour aux bénéfices cette année et une marge opérationnelle de 10 % à horizon mi-2015. Même si ce niveau est bien en-deçà de celui des autres géants du secteur des semi-conducteurs (23 % pour Texas Instruments en 2013), cela nous semble trop ambitieux. Certes, le démantèlement de l'activité déficitaire ST-Ericsson (composants pour mobiles) ôte une grosse épine du pied et augmentera mécaniquement la marge, mais ce ne sera pas suffisant. Malgré l'externalisation croissante de sa production dans des pays à bas coûts, le groupe reste pénalisé par son implantation européenne (46 % de ses effectifs). La force de l'euro gonfle ses coûts et pèse sur sa compétitivité. Les performances opérationnelles vont se redresser, sans doute (produits attractifs sur plusieurs marchés à haut potentiel), mais STM est trop optimiste. Dans ce contexte et compte tenu d'une situation financière toujours positive, mais moins confortable (liquidités en baisse), le dividende devrait reculer cette année à 0,23 EUR (contre 0,30 en 2013). Par prudence, nous tablons sur un bénéfice par action de 0,08 EUR en 2014 et 0,20 EUR en 2015.

 

Cours au moment de l'analyse : 6,851 EUR

 

STMicroelectronics est le premier fabricant européen de semi-conducteurs et le sixième mondial; il écoule ses produits dans des secteurs très variés (industrie : 38 %, mobilophonie : 22 %, biens de consommation : 15 %, auto : 14 %, informatique et communication : 11 %).

 

Partagez cet article