Analyse
Accor rachète ses immeubles il y a 3 ans - lundi 2 juin 2014

Le groupe préfère investir que racheter des actions.

Action chère.
Vendez.

 

Le groupe français fait machine arrière dans sa stratégie de cessions des immeubles qui abritent ses hôtels. Sept ans après avoir vendu des bâtiments (pour les reprendre en location), le groupe hôtelier, en manque d’opportunités d’investissement, vient de les racheter à bon prix. Après avoir levé des fonds à des taux attractifs en début d’année, il préfère ainsi investir que racheter des actions.
Nos prévisions restent inchangées et l’action reste chère.

 

Cours au moment de l'analyse : 38,82 EUR

 

Accor est le premier groupe hôtelier européen. La précédente crise l’a contraint à se recentrer sur son cœur de métier et à se désengager des activités titres services, service à bord des trains, etc...

Partagez cet article