Analyse
Stoploss et réinvestissement automatique il y a 3 ans - jeudi 26 juin 2014

Le stoploss et les techniques de réinvestissement automatique peuvent-elles vraiment procurer de meilleurs rendements aux placements ?

Ces techniques ont des raisons d’être dans certains cas. Mais pour vous conseiller, nous préférons utiliser l’analyse fondamentale, axée sur le long terme.

 

Techniques de trading

On compte de multiples stratégies et techniques de trading qui cherchent par tous les moyens à augmenter les rendements des placements. Et la tendance a encore pris plus d’envol avec l’essor du trading on line. Les acteurs les plus réputés pour être à la recherche de telles techniques sont les hedge funds. Mais d’autres intervenants ne sont pas en reste, comme par exemple les high frequency traders, qui tentent d’engranger de rapides et copieux bénéfices en lançant des ordres par ordinateur, pour profiter de variations infimes de cours.

 

Concrètement

La stratégie de stoploss et réinvestissement automatique fonctionne comme suit. Sur certaines positions du portefeuille, on place un ordre stoploss (ordre, au prix du marché ou avec limite, de vendre dès que le cours a chuté à un niveau déterminé, soit un moyen de fixer le niveau jusqu’auquel on accepte de supporter la baisse d’un titre). Si le cours perd 10 % (et chute p.ex. de 100 à 90), le titre est vendu. Mais il est ensuite racheté lorsqu’il a regagné 10 % par rapport à son cours de vente (donc à 99), d’où l’appellation «réinvestissement automatique».

 

L’objectif est de conserver un titre tant que le marché se comporte bien, de le vendre une fois que les marchés ont plus de difficultés et que la volatilité augmente et de le reprendre une fois que le calme revient et que les marchés connaissent une nouvelle tendance haussière (entre la vente et le réinvestissement automatique, l’argent est déposé dans un fonds de trésorerie ou sur un compte).

 

Compliqué

La technique est assez simple mais la mettre en pratique l’est un peu moins. Il s’agit d’une forme de market timing, incluant des aspects d’analyse technique. De notre côté, même si le momentum du cours peut être pris en compte dans nos conseils, nous ne faisons pas usage de l’analyse des graphiques pour dégager des tendances. Ces techniques de trading tentent de dépasser les marchés, un objectif tout à fait inaccessible à long terme. Nous préférons vous conseiller d’investir en fonction de votre profil de risque, par des achats réguliers, pour constituer un portefeuille bien diversifié, axé sur le long terme, afin de minimiser les risques.

 

Partagez cet article