Analyse
Club Med : contre-OPA il y a 3 ans - jeudi 3 juillet 2014

Suite à une contre-offre, le cours s'est ajusté à un niveau correct.

CONSERVEZ MAIS N'ACHETEZ PAS.

 

Fin mai 2013, une OPA à 17 EUR (prime de 22,7 %) était annoncée par Gallion Invest (regroupant les deux gros actionnaires de Club Med, détenant chacun ±9 %). Ce prix nous sembla peu attractif pour le petit actionnaire, vu e.a. le patrimoine foncier du groupe. Ce fut aussi l'avis de l'Association française des actionnaires minoritaires, qui dénonça l'inégalité entre actionnaires (la direction bénéficiait d'un prix intéressant, l'actionnaire lambda n'avait guère d'autre choix que de vendre). Peu après, l'offre avait été relevée à 17,50 EUR, suite à l'avis d'un expert. Ensuite, l'OPA resta tout un temps bloquée par l'hostilité de quelques actionnaires. Mais ce 30/06, l'homme d'affaire italien Bonomi, qui a acquis entretemps ±10 % de Club Med, a déposé une contre-OPA à 21 EUR. Son projet est étudié par le Conseil d'administration mais le cours s'est déjà ajusté à 21,50 EUR, un peu au-dessus de l'offre donc, comme si le marché jugeait plausible un relèvement de l'offre par Gallion Invest. Mais comment Gallion Invest pourra-t-il justifier un prix de plus de 21 EUR alors qu'il avait martelé, il y a un an, que l'offre à 17,50 EUR était équitable ? Certes, entretemps les Bourses ont grimpé. Mais le projet industriel a pris du retard (tant que Gallion Invest n'est pas propriétaire, il n'investit pas). Et à 21,50 EUR, le potentiel de hausse nous semble limité.

 

Cours au moment de l'analyse : 21,50 EUR

 

 

 

Partagez cet article