Analyse
Let’s Gowex : des chiffres falsifiés il y a 3 ans - lundi 14 juillet 2014

L’action de l’acteur internet espagnol Let’s Gowex avait connu une merveilleuse progression. Mais en quelques jours, le château de cartes s’est effondré !

L’histoire de la société espagnole Let’s Gowex, spécialisée dans les connexions wifi gratuites, pouvait ressembler à un conte de fées. Jusqu’à un certain point. Nos confrères espagnols d’Ocu Inversores avaient plusieurs fois mis en garde leurs lecteurs du danger que pouvait représenter une action aussi chère !

 

La société Let’s Gowex a vu le jour en 1999 et a été introduite en Bourse en 2010 (alors sur Alternext Paris), à 3,50 EUR. Le titre a ensuite connu une croissance qui ne semblait jamais vouloir s’arrêter. La capitalisation boursière a été multipliée par 40. A son sommet, l’entreprise valait ainsi 1,9 milliard d’euros. Depuis fin 2013, le cours est passé de 5 à 25 euros. Car Let’s Gowex était parvenu, depuis son introduction en Bourse, à multiplier son chiffre d’affaires par sept. Son CEO et fondateur Jenaro Garcia était la vedette du moment, dont on ne cessait de féliciter le dynamisme et qu’on avait gratifié du prix du meilleur entrepreneur espagnol.

 

Tout allait donc pour le mieux, jusqu’à ce que le bureau d’études américain Gotham City publie un rapport révélant que 90 % du chiffre d’affaires affiché de Let’s Gowex était fictif et que son objectif de cours pour l’action était ainsi de … 0,00 EUR ! Il n’en fallut pas plus pour provoquer l’effondrement du cours, qui perdit la moitié de sa valeur. Ensuite, sur Twitter, Jenaro Garcia avoua que, pendant quatre ans, il avait falsifié les comptes de sa société. Let’s Gowex n’avait plus d’autre choix que de déposer le bilan, le cours chuta et la cotation fut suspendue.

 

Un coup dur pour les marchés financiers espagnols (100 000 investisseurs seraient concernés) et spécialement pour la Bourse alternative Mercado Alternativo Bursátil.

 

 

Partagez cet article