Analyse
FCA : l’Orient souffle le chaud et le froid il y a un an - mercredi 28 septembre 2016

En dépit d’un espoir de meilleures perspectives en Chine, mais compte tenu par ailleurs d’une incertitude liée à un fournisseur japonais, et de nos prévisions, le titre reste cher.

 
 
 
 

Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

Je veux accéder à ce contenu !