Analyse
Recticel atteindra-t-il ses objectifs 2016 ? il y a 9 mois - jeudi 17 novembre 2016

Après 6 ans de restructuration, Recticel est en meilleure santé. Mais nous doutons qu’il atteigne ses objectifs pour l’année en cours.

A plus long terme, nous ne prévoyons guère de progression des marges.
L’action est correctement évaluée.
CONSERVEZ.

 

En meilleure forme

Depuis l’augmentation de capital de 2015, l’endettement du groupe n’est plus un souci, Recticel a progressé en termes d’efficience, de portefeuille de produits (meilleure proportion dans les ventes de produits vendus plus chers et/ou plus rentables), et de développement des marques (literie…).

 

L’action, cotant à un niveau équivalent à 12,5 fois le bénéfice prévu pour 2016 et à 1,2 fois la valeur comptable, offre un rendement sur dividende de 1,7 % net et est correctement évaluée.

 

Motifs d’inquiétude

– L’année 2015 et le premier semestre 2016 avaient dépassé les attentes. Mais le troisième trimestre 2016 a déçu : le chiffre d’affaires a perdu 1,6 %, suite à des effets de change et des baisses de prix. Malgré cela, le groupe maintient les objectifs qu’il s’était fixés pour l’ensemble de 2016 : un chiffre d’affaires en hausse et une hausse du bénéfice opérationnel avant amortissements d’au moins 15 %. Compte tenu du résultat du premier semestre, il suffirait pour atteindre cet objectif, que, sur le second semestre, le bénéfice opérationnel avant amortissement reste stable. Mais rien n’est moins sûr selon nous, pour plusieurs raisons : la hausse des prix des matières premières (suite aux problèmes de production d’un gros fournisseur) et les délais nécessaires à Recticel pour répercuter sur ses prix de vente les hausses de ses coûts de production.

 

– L’activité dans le secteur auto (19 % du bénéfice opérationnel avant amortissements) est à vendre depuis longtemps. Mais reste à voir si Recticel pourra en tirer un prix correct (la concurrence est très forte dans le secteur).

 

– A plus long terme, vu que, sur la plupart des marchés du groupe, la croissance est faible et la concurrence très intense, il y a peu d’espoir de voir grimper les marges. Dès 2017-2018, elles risquent de plafonner (avec un bénéfice de l’ordre de ±0,60 EUR par action).

 

Cours au moment de l’analyse : 5,86 EUR

 

Recticel est leader européen des applications à base de polyuréthane. Il est actif dans les mousses flexibles (pour sièges etc.), les matelas et sommiers (Beka, Latofflex, Bultex…), l’automobile (habillage intérieur) et l’isolation. Cette dernière assure 1/3 du bénéfice opérationnel avant amortissements et est l’unique vecteur de croissance (grâce aux gains énergétiques qu’elle apporte et la législation, qui lui est favorable).


Partagez cet article