Analyse
FCA souffle le chaud et le froid il y a 11 mois - mardi 27 décembre 2016
Le constructeur fusionné continue à alterner le bon et le moins bon. Au vu de nos estimations et du degré de risque et d’incertitude, l’action reste chère.
 
 
 
 

Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

Je veux accéder à ce contenu !