Analyse
Rio Tinto : focus sur la hausse des liquidités il y a un an - jeudi 1 décembre 2016
L’action est tirée par la reprise des prix des matières premières. Mais le groupe améliore aussi sa productivité et poursuit ses baisses de coûts. Le cours garde une marge de hausse.

ACHETEZ.

Depuis le début de l’année, la hausse du cours, quasi ininterrompue, atteint plus de 55 %. Elle est stimulée par la remontée des prix des matières premières, issue de la demande chinoise. En outre, le groupe cherche à faire grimper ses liquidités générées : d’ici 2021, il prévoit 5 milliards de dollars de liquidités supplémentaires. Cela doit passer par des gains de productivité sur l’ensemble du portefeuille d’actifs. Mais aussi par la hausse de la demande au cours du mandat de Donald Trump. Car celui-ci a exprimé sa volonté de faciliter les procédures administratives pour de nouvelles concessions minières aux USA. Et il envisage de grands travaux d’infrastruc¬tures, susceptibles de gonfler la demande de matières premières. Enfin, le groupe poursuit ses réductions de coûts (deux milliards de dollars annoncés sur 2016 et 2017). A côté de ce plan consacré aux liquidités générées, le groupe procède aussi à ces cessions d’actifs (depuis 2013, il a cédé des actifs pour 5,3 milliards de dollars). Le tout lui permet d’offrir un bon rendement sur dividende (5 % brut). Pour toutes ces raisons, nous maintenons notre conseil d’achat et prévoyons un bénéfice par action de 90 pence en 2016 et de 103 pence en 2017.

Cours au moment de l'analyse : 2990 pence

Rio Tinto est un groupe minier anglo-australien, parmi les plus importants au monde. Il est actif dans le minerai de fer, le cuivre, l’aluminium… etc. La crise financière l’avait contraint à de lourdes cessions d’actifs et à une augmentation de capital.

Partagez cet article