Analyse
Pierre, 60 ans, nous a demandé d’examiner son portefeuille d’actions il y a 9 mois - mardi 24 janvier 2017
Voyez quelles modifications nous lui avons proposées, pour un meilleur espoir de rendement.
Pierre, 60 ans, nous a demandé d’examiner son portefeuille d’actions

Pierre, 60 ans, nous a demandé d’examiner son portefeuille d’actions

Pierre a un bon salaire et investit régulièrement depuis 15 ans. Il a un portefeuille de fonds suffisant pour compléter sa retraite dans quelques années. Il possède aussi des actions pour 100 000 EUR, répartis dans 13 titres différents. Il réinvestit ses dividendes et accepte un risque modéré. Il nous demande ce que nous pensons de son portefeuille.

Quelle stratégie ?

– Pierre dispose déjà d’un portefeuille de fonds confortable, dans lequel il pourra puiser pour compléter sa retraite dans quelques années. Nous ne voyons dès lors pas d’inconvénient à ce qu’il conserve son portefeuille d’actions, tant que cela reste dans une optique de long terme. A court terme, les actions enregistrent en effet régulièrement d’importantes fluctuations.
– En ce qui concerne son portefeuille de fonds, Pierre veillera par contre à en limiter le risque au fur et à mesure qu’approchera le moment où il aura besoin de cet argent pour compléter sa retraite. Pour ce faire, nous lui suggérons de revendre progressivement une partie de ses fonds, et de placer le fruit de la vente sur un bon compte d’épargne, en attendant de l’utiliser.
– Pour son portefeuille d’actions, nous veillerons à ce qu’il soit investi, autant que possible, sur différents secteurs et pays, pour réduire le risque, tout en offrant toujours un bon rendement.

Analyse du portefeuille d’actions

– Le portefeuille de Pierre contient 13 lignes d’actions. C’est un niveau proche des 15 lignes minimum que nous recommandons. Pierre peut pour le moment conserver ce nombre. En fonction de ses ressources financières, il pourra compléter ce portefeuille au fil des années. Au moment de réinvestir ses dividendes par exemple.
– Les actions dans lesquelles Pierre investit sont de qualité, ce qui aide à réduire le risque global. Néanmoins, avec 10 lignes d’actions américaines comptant pour 80% de son portefeuille, Pierre expose trop ses investissements aux USA. Bien que ces derniers demeurent attractifs pour le long terme, il nous semble nécessaire de faire de la place à d’autres actions.
– Les actions IBM et Exxon pèsent respectivement 20 et 15% dans le portefeuille. C’est un poids trop élevé. Un accident ferait baisser l’ensemble du portefeuille, alors même que Pierre ne veut prendre qu’un risque modéré.
– Le poids de Teva (2%) est faible pour cette action attractive.

Nos propositions à Pierre

– Vendez pour 5 000 EUR d’actions Exxon et pour 10 000 EUR d’actions IBM.
– Vendez les actions américaines Bank of America, Wal-Mart, Western Union et Pfizer.
– Utilisez le produit de ces ventes pour acheter des titres européens au potentiel plus élevé comme BMW, Axa, Rio Tinto et UBS, ainsi que pour augmenter le poids de Teva.

 AVANT NOTRE PROPOSITION APRES NOTRE PROPOSITION  
  Valeur
(en EUR)
 Poids Mouvement   Valeur
(en EUR)
 Poids  
 Actions   100 000      Actions  100 000    
 Bank of America (US)  4 000  4%   -  BMW  7 000   7%  
 Wal-Mart (US)  2 000  2%   -   AXA  7 000   7%   
 Western Union (US)  4 000   4%  -   Rio Tinto  7 000  7%  
 Pfizer (US)  5 000  5%  -   UBS  7 000   7%   
 Teva (US)  2 000   2%  +  Teva  4 000  4%   
 Exxon (US)  15 000   15%   -   Exxon  10 000  10%   
 General Electric (US)  10 000   10%  =  General Electric  10 000   10%   
 IBM (US)  20 000  20%  -  IBM  10 000  10%  
 Cisco (US)  10 000  10%   =  Cisco  10 000  10%  
 Intel (US)  8 000  8%   =   Intel  8 000  8%  
 EVS (BE)  5 000  5%  =  EVS 5 000  5%   
 Umicore (BE)  5 000  5%   =   Umicore  5 000   5%   
 Gimv (BE)  10 000   10%  =   Gimv  10 000  10%   
               

 

Partagez cet article