Analyse
Salesforce.com : de la force et des faiblesses il y a 8 mois - lundi 2 janvier 2017
Société américaine de logiciels pour la gestion des relations entreprises-clients, Salesforce.com affiche une progression en Bourse de 180% depuis 2012. Le groupe profite d’une forte croissance de son chiffre d’affaires depuis plusieurs années et ses perspectives nous semblent bonnes.

Dommage que le cours soit encore un peu trop élevé pour acheter malgré son récent repli.

Activités

Salesforce.com développe des logiciels d’analyse de données commerciales : croisement des données de clients pour aider à la prise de décisions, optimiser les campagnes d’e-marketing, … Les entreprises clientes connaissent ainsi mieux leurs clients et peuvent augmenter leur chiffre d’affaires.

Croissance des revenus

Le groupe connaît une très forte expansion de son activité avec une hausse annuelle du chiffre d’affaires de 30% depuis 2006. Une croissance favorisée par une demande de plus en plus forte de ses clients pour des outils plus fins d’analyse et de suivi des clients et une politique d’acquisitions dynamique. La direction nourrit en effet de grandes ambitions dans l’intelligence artificielle (recommander des produits aux clients en fonction de leurs achats, recherches sur internet, …), en concurrence avec Alphabet (ex-Google). Revers de la médaille, cette politique d’acquisitions pourrait dérailler si le groupe venait à surpayer une cible ou à trop se diversifier (Salesforce se serait montré intéressé par Twitter, vendez).

Cette forte croissance s’assortit toutefois aussi de coûts très élevés, qui plongent régulièrement les comptes dans le rouge, pour construire un portefeuille de clients. Un problème que n’ont pas les acteurs historiques de ce marché comme SAP (conservez) ou IBM, qui ont par ailleurs adapté leur offre à la concurrence et sont maintenant plus affutés.

Conseil

Le marché de la relation clients reste bien orienté, ce dont profite Salesforce.com. Nous restons toutefois prudents par rapport à sa capacité à dégager prochainement un bénéfice en raison de sa stratégie d’acquisitions et de la concurrence. Comme souvent pour les jeunes sociétés technologiques, la croissance pourrait finir par faiblir et au vu des défis à relever, nous jugeons l’action un peu chère pour acheter.

Cours au moment de l'analyse : 68,46 USD

Partagez cet article