Analyse
Les cinq meilleures actions européennes pour votre portefeuille il y a 4 mois - vendredi 16 juin 2017
Les actions de la zone euro sont attractives si vous souhaitez dynamiser vos placements.
Les six meilleures actions européennes pour votre portefeuille

Les six meilleures actions européennes pour votre portefeuille

Les bonnes nouvelles s‘accumulent sur le front économique européen et le risque (notamment politique) ne perturbe pas les marchés. Nous avons sélectionné pour vous six actions qui vous offrent à nos yeux les plus belles chances de rendement.

Après deux années difficiles, les Bourses européennes profitent de la reprise économique et de la baisse du risque. Depuis le 1/1/2017, l’Euro Stoxx 50 a gagné 8,1%, grâce d’abord à la hausse des exportations (permise par la croissance économique mondiale), puis à l’amélioration du pouvoir d’achat (issue de la faiblesse des prix du pétrole) et enfin au recul du chômage. Une amélioration conjoncturelle qui sera déterminante pour les bénéfices des entreprises et aura un impact positif sur les Bourses de la zone euro, encore faiblement valorisées. Pour vous aider à anticiper le mouvement et en tirer le meilleur parti, nous vous conseillons en particulier six actions offrant de belles perspectives.

Les chiffres entre parenthèses sont le rendement du titre (cours + dividende) du 1/1 au 13/6/2017, suivi du cours au moment de l’analyse.

Axa (+5% - 23,79 EUR)
En 2018, le français introduira en Bourse une partie de ses activités américaines. Cela donnera plus de poids à son pôle santé (dynamique), cela dégagera des moyens pour des acquisitions et cela pourrait faire redécouvrir la société, dont les perspectives sont encore faiblement valorisées.

BMW (-0,3% - 83,96 EUR)
En dépit de bons résultats trimestriels, l’action perd quelques plumes, suite au manque de confiance du marché. C’est exagéré selon nous, car le groupe a des atouts : renouvellement de nombreux modèles, capacité à défendre ses marges.

Melexis (+16,2% - 73,05 EUR)
Le bénéfice 2017 devrait gagner ±13%. Et d’ici 2020, la demande globale de semi-conducteurs pour l’industrie auto devrait croître de 6 à 9% par an. Le belge, qui a de nombreux atouts, ne devrait pas avoir de mal à faire mieux encore que cette croissance attendue.

Repsol (+10,5% - 13,95 EUR)
L’espagnol a fait (en partenariat avec BP) une belle découverte de gaz au large de Trinidad & Tobago. La production sera possible dès 2019, avec un impact positif à long terme. En outre, le plan 2016-2020 reste sur les bons rails. A court terme, le titre reste néanmoins influencé par les fluctuations du prix du baril.

Telefónica (+13,6% - 9,58 EUR)
Le résultat trimestriel en demi-teinte a empêché le cours de rebondir. Le groupe est handicapé par sa lourde dette, mais est déterminé à la réduire e.a. par des cessions d’actifs (notamment de O2 au Royaume –Uni ?).

Partagez cet article