Analyse
5 actions belges à acheter il y a 5 mois - jeudi 20 juillet 2017
La Bourse belge recèle encore quelques pépites intéressantes. Focus sur cinq d’entre elles.
5 actions belges à acheter

5 actions belges à acheter

Depuis le début de cette année, certaines actions belges ont enregistré de belles performances. C’est le cas des trois poids lourds étrangers repris dans le Bel 20 : Engie, ING et Galapagos. Parmi les autres succès, citons aussi Umicore, soutenu par le développement des batteries pour voitures électriques, Bekaert, en mesure d’augmenter sa rentabilité ces prochaines années, et Proximus, recherché dans le secteur des télécoms pour son dividende élevé. Par contre, la place bruxelloise a été plombée, par les reculs d’Aperam, Colruyt, bpost et Ageas, et par les faibles performances d’AB InBev et UCB, que nous conseillons de vendre. AB InBev fait face à la crise politique au Brésil et à des perspectives mitigées sur son marché nord-américain, tandis qu’UCB éprouve des difficultés à trouver des relais de croissance.

Si vous voulez investir en actions belges, la sélectivité s’impose. Voici cinq actions que nous recommandons pour commencer (chiffres du 21/07/2017).
Pour d’autres conseils, utilisez notre sélecteur d’actions.

ATENOR (BE0003837540) – 48,21 EUR

Promoteur immobilier
Performance depuis 1 an : 9,3%
Rendement sur dividende net : 3,3%
Risque (échelle de 1 à 5) : 3
L’actuel portefeuille de projets immobiliers en développement est mûr. Globalement, il permet d’aborder sereinement les cinq prochaines années. De quoi pérenniser la hausse régulière du dividende (après cinq années de stagnation).

GIMV (BE0003699130) – 51,91 EUR

Société d’investissement
Performance depuis 1 an : 8,6%
Rendement sur dividende net : 3,6%
Risque (échelle de 1 à 5) : 1
Gimv, qui investit au niveau international, a déjà démontré à de nombreuses reprises sa capacité à engranger de belles plus-values lors de la revente de ses participations. Peu risquée, la société offre la quasi-garantie d’un dividende au moins stable.

MELEXIS (BE0165385973) – 77,6§ EUR

Semi-conducteurs
Performance depuis 1 an : 30,7%
Rendement sur dividende net : 2,5%
Risque (échelle de 1 à 5) : 3
Le bénéfice et le dividende continueront de croître ces prochaines années, grâce à l’industrie automobile qui produit des véhicules nécessitant de plus en plus d’équipements électroniques. Melexis devrait mieux performer que son secteur.

TINC (BE0974282148) – 12,35 EUR

Société d’investissement
Performance depuis 1 an : 8,6%
Rendement sur dividende net : 2,9%
Risque (échelle de 1 à 5) : 1
TINC investit dans les infrastructures déjà réalisées, des secteurs public et privé. L’activité est peu risquée et offre des revenus stables. L’action convient à celui qui recherche un bon dividende et attache moins d’importance à d’éventuelles hausses de cours.

UMICORE (BE0003884047) - 65,28 EUR

Chimie
Performance depuis 1 an : 31%
Rendement sur dividende net : 1,8%
Risque (échelle de 1 à 5) : 2
Entre autres atouts, Umicore se profile de plus en plus comme un acteur clé de la transition vers la voiture électrique. Bien que le cours de l’action ait déjà fortement progressé, il sera encore soutenu à l’avenir par les jolies perspectives du groupe.

Partagez cet article