Analyse
Les difficultés sont confirmées pour les géants de l’alimentation il y a 4 mois - mardi 1 août 2017
Les chiffres de Nestlé et Danone le prouvent.

CONSERVEZ Nestlé.
VENDEZ Danone.

Au premier semestre, Nestlé et Danone ont affiché une croissance du chiffre d’affaires (hors cessions et acquisitions) moins forte que précédemment. Des croissances qui sont à leur plancher historique.

Les deux groupes peinent à augmenter leur prix sans affecter les volumes vendus, notamment en Europe et aux Etats-Unis. Leurs efforts se portent dès lors sur l’adaptation de leur offre (acquisitions et reventes d’activités), ainsi que sur les réductions de coûts (ce qui ne va pas sans quelques charges de restructurations).

L’effet des mesures consenties ne se marque pas encore sur la rentabilité (chez Nestlé, la marge opérationnelle est stable, chez Danone, elle baisse de 0,5%).

Les deux groupes parviennent néanmoins à augmenter leur bénéfice par action semestriel : +18,8% pour Nestlé (grâce à un effet fiscal non récurrent) et +9,8% pour Danone (grâce à l’intégration de WhiteWave (acquisition dans les produits bio).

Nous ne changeons rien à nos prévisions pour 2017 et 2018.

Cours au moment de l’analyse : Nestlé : 81,70 CHF
Danone : 63,65 EUR

Partagez cet article