Apple

US0378331005
Alertes
Ajouter au portefeuille
165,72 USD 20/04/2018 22:15 Nasdaq
0,00 USD (0,00 %) Variation depuis la dernière clôture
142,27 181,72  52 semaines min max
3,63 % Rendement sur 1 an
1,59 % Rendement de dividende
Tous les détails

Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

D'où vient notre conseil?

Articles

  • Analyse
    Apple propose un nouvel iPad il y a 24 jours - vendredi 30 mars 2018
    Pas de quoi changer nos prévisions.
     
     
     
     

    Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    Apple et la musique il y a un mois - jeudi 22 mars 2018
    Apple surfe aussi sur la vague du streaming musical.

    L’action est correctement évaluée.
    CONSERVEZ.

    Apple surfe sur la vague du streaming musical avec son application Apple Music. Un service destiné à renforcer sa puissance et fidéliser sa clientèle.
    Contrairement à Spotify, Apple Music ne propose que du contenu payant. Apple a rapidement fait sa place sur ce marché, pour devenir le numéro 2 derrière Spotify, avec 38 millions d’abonnés payants.
    Chez Apple Music, la progression du nombre d’abonnés payants est de 5% par mois, contre +2% chez Spotify.
    Apple Music ne représente qu’une faible part du chiffre d’affaires du groupe Apple (la branche « Services » toute entière, incluant Apple Music, iTunes, AppStore, iCloud, etc… comptait pour 13% du chiffre d’affaires 2016/17).
    La sortie de l’enceinte HomePod, qui ne fonctionne qu’en passant par les services d’Apple, devrait encore servir de levier de croissance à Apple Music.
    Un autre acteur du secteur du streaming musical est Google.

    Cours au moment de l’analyse : 171,27 USD

    Apple est un géant technologique américain, actif sur les marchés des smartphones avec l’iPhone, des tablettes iPad, de l’ordinateur Mac et des autres terminaux et services.

    Partagez cet article

  • Analyse
    Apple ne paiera pas de dividende exceptionnel il y a 2 mois - mercredi 21 février 2018
    Ce n’est pas une mauvaise nouvelle…

    Si l’action ne nous semble pas encore excessivement surévaluée, elle a un peu trop progressé pour encore acheter.
    CONSERVEZ.

    Lors de l’assemblée générale du 13 février, le directeur général d’Apple, Tim Cook a donné quelques pistes quant à l’usage qu’il comptait faire des 130 milliards d’euros de liquidités excédentaires dont dispose le groupe, issues notamment de la réforme fiscale américaine (taxation réduite sur les sommes rapatriées de l’étranger).

    Une chose est sûre, il en redistribuera une part substantielle à ses actionnaires. Par quel vecteur ? Il a souligné qu’il n’est pas fan d’un dividende exceptionnel et envisage plutôt un relèvement du dividende courant et surtout, des rachats d’actions propres massifs. Il détaillera les mesures évoquées lors de la présentation de ses résultats trimestriels en avril.

    La préférence du groupe pour des rachats d’actions propres plutôt qu’un dividende exceptionnel a de quoi ravir les actionnaires belges. En effet, le traitement fiscal entre les deux alternatives n’est pas neutre. En Belgique, les dividendes sont taxés à hauteur de 30%, alors que les plus-values, potentiellement gonflées par des rachats d’actions propres, ne sont pas taxées. La nouvelle réforme fiscale belge atténue un peu les choses, avec la mise en œuvre dès cette année fiscale d’une exonération pour les 640 premiers euros de dividendes perçus sur l’année.

    Une exonération fiscale sur le dividende qui, bien que partielle, s’inscrit dans la logique économique. En effet, le versement d’un dividende ne crée pas de richesse pour l’actionnaire étant donné que le cours de l’action s’ajuste à la baisse lors du détachement du dividende. Ainsi, toutes choses étant égales par ailleurs, un actionnaire belge qui détient une action dont le cours est de 100 euros verra, après le détachement d’un dividende de, par exemple 3 euros brut, le cours de son action passer à 97 euros. Il disposera donc globalement du même montant tant que le plafond de l’exonération fiscale ne sera pas atteint. Cette exonération fiscale partielle des dividendes pourrait, en outre, inciter les Belges à davantage investir en Bourse et augmenter ainsi leur espérance de rendement. Et les actions qui offrent de généreux dividendes n’en sont que plus intéressantes.

    Si vous êtes friand de ce type d’actions offrant un revenu régulier, vous pouvez vous référer à notre sélection d’actions orientées dividende, qui regroupe actuellement Befimmo, Engie, Gimv et TINC.

    A noter par ailleurs concernant Apple que Berkshire Hathaway, la société d’investissement de Warren Buffett, a augmenté sa participation dans le capital de 23% depuis fin septembre. Le cours en a profité et s’est approché de son sommet de janvier.

    Cous au moment de l’analyse : 171,85 USD

    Apple est un géant technologique américain, actif sur les marchés des smartphones avec l’iPhone (62% du chiffre d’affaires), des tablettes iPad (8%), de l’ordinateur Mac (11%) et des autres terminaux et services (19%).

    Partagez cet article

  • Analyse
    Résultat trimestriel record pour Apple il y a 2 mois - lundi 5 février 2018
    Les ventes d'i Phone sont au beau fixe.

    Le moment n’est pas encore venu de prendre votre bénéfice.
    CONSERVEZ.

    Au 1er trimestre de l’exercice en cours (clôture annuelle le 30/09), le bénéfice a grimpé de 16% à 3,92 USD par action. Le chiffre d’affaires a quant à lui bondi de 13%, notamment grâce au succès de l’iPhone (70% du chiffre d’affaires du groupe sur le trimestre). Les ventes des iPhone X, iPhone 8 et 8 Plus ont bien démarré. Si les volumes vendus ont baissé de 1%, le prix de vente moyen a bondi de 15% à 796 USD (641 EUR). La fidélité des clients est telle qu’Apple peut se permettre des tarifs nettement supérieurs à ceux de la concurrence et dégager ainsi une rentabilité bien supérieure. Pour le trimestre en cours, Apple table sur un chiffre d’affaires en hausse de 15%. Au vu du récent résultat trimestriel et compte tenu de la baisse attendue du taux de taxation (réforme fiscale américaine), nous relevons nos prévisions de bénéfice par action à 11,70 USD pour l’exercice en cours et à 13,30 USD pour le suivant. Le groupe a par ailleurs communiqué que, ces prochaines années, il réduirait à zéro son cash excédentaire (163 millions de dollars actuellement). Une bonne partie sera sans doute distribuée aux actionnaires via des rachats d’actions et/ou des dividendes plus élevés. Le détail des mesures envisagées sera dévoilé lors de la prochaine publication trimestrielle (avril).

    Cours au moment de l'analyse : 160,50 USD

    Apple est un géant technologique américain, actif sur les marchés des smartphones avec l’iPhone (62% du chiffre d’affaires), des tablettes iPad (8%), de l’ordinateur Mac (11%) et des autres terminaux et services (19%).

    Partagez cet article

  • Analyse
    Le cours de Apple a baissé il y a 3 mois - mercredi 3 janvier 2018
    Ceci est dû à des spéculations sur les ventes de l'iPhone X.

    L'action est correctement évaluée.
    CONSERVEZ. 

    Le géant à la pomme a vu son cours reculer après de nouvelles spéculations sur les ventes de son iPhoneX, lancé en novembre 2017. Un analyste évoque ainsi la diminution des commandes d’Apple à ses fournisseurs asiatiques en prévision de ventes décevantes au 1er trimestre 2018.

    Apple a par ailleurs reconnu avoir ralenti certains anciens modèles. Des plaintes en justice ont été déposées et pourraient se muer en procédures en nom collectif, avec le paiement d’indemnités à la clé.

    Cours au moment de l'analyse : 172,26 USD

    Apple est un géant technologique américain, actif sur les marchés des smartphones avec l’iPhone (63 % du chiffre d’affaires), des tablettes iPad (10 %), de l’ordinateur Mac (11 %) et des autres terminaux et services (16 %).

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 181,72 USD
Minimum sur les 12 derniers mois 142,27 USD
Code ISIN US0378331005
Bourse Nasdaq
Euronext non
Bêta 1,06
Volatilité 25,07 %
Nombre d'actions existantes 5.074.010.000
Capitalisation boursière (en milliards) 840,87 USD
Secteur Haute technologie
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 4.901.053 USD
Score corporate governance 6

Chiffres-clés par action (USD)

2017-18 (e) 2016-17 2015-16 2014-15
Dividende 2,64 2,40 2,18 1,98
Bénéfice courant 11,70 9,27 8,35 9,28
Bénéfice net 11,70 9,27 8,35 9,28
Cash flow courant 13,90 11,21 10,27 11,24
Cash flow net 13,90 11,21 10,27 11,24
EBIT 13,92 11,76 10,97 12,38
EBITDA 16,12 13,70 12,89 14,34
Valeur comptable 29,72 26,15 24,03 21,39
Valeur comptable tangible 28,53 25,03 23,02 20,48

Performance (en euros)

Apple Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois -7,18 % -4,75 % -5,41 %
Rendement sur 6 mois 2,59 % -2,13 % -0,46 %
Rendement sur 1 an 3,63 % 1,00 % -0,62 %
Rendement sur 5 ans 28,42 % 6,01 % 12,84 %

Ratios financiers de la société

2016-17 2015-16 2014-15 2013-14
Pay out 26,41 % 26,59 % 21,65 % 28,16 %
Current ratio 1,28 1,35 1,11 1,08
Return on equity 36,07 % 35,62 % 44,74 % 35,42 %
Total return on equity 36,07 % 35,62 % 44,74 % 35,42 %
Marge brute 38,47 % 39,08 % 40,06 % 38,59 %
Marge nette 21,09 % 21,19 % 22,85 % 21,61 %
Marge EBIT 26,76 % 27,84 % 30,48 % 28,72 %
Marge EBITDA 31,19 % 32,71 % 35,29 % 33,07 %
Taux d'imposition 24,56 % 25,56 % 26,37 % 26,13 %
Gearing 22,02 9,18 9,94 3,51
Fonds propres/total du bilan 35,72 % 39,87 % 41,09 % 48,11 %

Données boursières par action

2017-18 (e) 2016-17
Rendement de dividende 1,59 % 1,45 %
Cours/bénéfice courant 14,16 17,88
Cours/cash flow courant 11,92 14,78
Cours/valeur comptable 5,58 6,34
Cours/valeur comptable tangible 5,81 6,62
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 5,54 % -

(e) : estimation

×
Dites-nous ce que vous pensez
apple
Recommanderiez-vous l'utilisation de cette page à votre famille et vos amis? Donnez un score compris entre 1 (certainement pas) et 10 (certainement) *
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Votre commentaire (optionnel)
Envoyer et Fermer