Apple

US0378331005
Alertes
Ajouter au portefeuille
172,43 USD 16/02/2018 22:15 Nasdaq
-0,56 USD (-0,32 %) Variation depuis la dernière clôture
135,35 179,26  52 semaines min max
9,88 % Rendement sur 1 an
1,53 % Rendement de dividende
Tous les détails

Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

D'où vient notre conseil?

Articles

  • Analyse
    Résultat trimestriel record pour Apple il y a 14 jours - lundi 5 février 2018
    Les ventes d'i Phone sont au beau fixe.
     
     
     
     

    Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    Le cours de Apple a baissé il y a un mois - mercredi 3 janvier 2018
    Ceci est dû à des spéculations sur les ventes de l'iPhone X.

    L'action est correctement évaluée.
    CONSERVEZ. 

    Le géant à la pomme a vu son cours reculer après de nouvelles spéculations sur les ventes de son iPhoneX, lancé en novembre 2017. Un analyste évoque ainsi la diminution des commandes d’Apple à ses fournisseurs asiatiques en prévision de ventes décevantes au 1er trimestre 2018.

    Apple a par ailleurs reconnu avoir ralenti certains anciens modèles. Des plaintes en justice ont été déposées et pourraient se muer en procédures en nom collectif, avec le paiement d’indemnités à la clé.

    Cours au moment de l'analyse : 172,26 USD

    Apple est un géant technologique américain, actif sur les marchés des smartphones avec l’iPhone (63 % du chiffre d’affaires), des tablettes iPad (10 %), de l’ordinateur Mac (11 %) et des autres terminaux et services (16 %).

    Partagez cet article

  • Analyse
    Apple pense à émettre des obligations pour environ 7 milliards de dollars ! il y a 3 mois - mardi 14 novembre 2017
    Pourquoi emprunter quand on est riche d’une montagne de liquidités ?

    L’objectif est de distribuer un dividende et de financer le rachat d’actions propres.
    Quoi qu’il en soit, conservez vos actions Apple.
    Le groupe a publié de bons résultats et ses perspectives sont favorables.

    Apple possède un trésor de 268,9 milliards de dollars. L'essentiel de cette somme (94% environ) provient des ventes en dehors des États-Unis, et n'a pas été rapatrié sur le sol américain. Objectif : échapper à l'impôt fédéral américain, qui s'élève à 35% des bénéfices et qui serait appliqué si ce magot était rapatrié. Plutôt que de distribuer une partie de ses liquidités – et payer 35% d’impôts – Apple préfère donc contracter de nouvelles dettes via l’émission d’obligations.
    Un montage compliqué qui n’aura peut-être bientôt plus de raison d’être. Le président Donald Trump veut en effet inciter les sociétés américaines à rapatrier leurs liquidités aux Etats-Unis en abaissant le taux d’imposition de 35% à 10%. Apple devrait en profiter.

    Cours au moment de l’analyse : 173,97 USD

    Apple est un géant technologique américain, actif sur les marchés des smartphones avec l’iPhone (63% du chiffre d’affaires), des tablettes iPad (10%), de l’ordinateur Mac (11%) et des autres terminaux et services (16%).

    Partagez cet article

  • Analyse
    Apple fête les 10 ans de son iPhone il y a 5 mois - vendredi 15 septembre 2017
    Comme chaque année à pareille époque, la marque à la pomme a dévoilé ses dernières nouveautés.

    En vedette, l’iPhone X, qui marque le 10e anniversaire de son désormais célèbre smartphone. Malgré un cours au plus haut, il nous semble encore trop tôt pour prendre vos bénéfices.
    CONSERVEZ.

    Ascension spectaculaire

    Depuis sa sortie en 2007, le succès de l’iPhone, produit phare du groupe, ne s’est jamais démenti avec plus de 1,2 milliard d’exemplaires vendus à ce jour. Avec une constante au fil des années : un positionnement haut de gamme sans concession sur les prix, qui assure une rentabilité confortable. Apple laisse ainsi le marché des smartphones bas de gamme et moyenne gamme aux concurrents, raison pour laquelle sa part de marché n’est que de 12% contre 23% pour le leader sud-coréen Samsung. Mais il s’accapare aussi, à l’inverse, près de 80% des profits du secteur !
    Un succès qui a tiré les ventes des autres produits et services Apple vers le haut. Résultat, une multiplication par dix du bénéfice en l’espace de 10 ans et une capitalisation boursière qui dépasse aujourd’hui 820 milliards de dollars, un record qui en fait la multinationale la plus puissante au monde.

    Des nouveautés à la hauteur ?

    Pour préserver son leadership, Apple se doit de constamment améliorer son offre. Il a ainsi dévoilé, à l’occasion de la présentation de ce 12 septembre, ces dernières nouveautés avec, en vedette, le dernier-né de son produit phare, l’iPhone, qui a généré 63% de son chiffre d’affaires en 2015/16. Et ce sont pas moins de trois modèles qui ont été présentés avec les iPhone 8 et 8s, versions améliorées de l’iPhone 7, et le très attendu iPhone X, plus novateur, qui marque le 10e anniversaire de l’iPhone. Ce dernier ne présente toutefois pas d’avancée technologique majeure par rapport à la concurrence : écran OLED sur toute la face avant avec disparition du bouton « home », chargement sans fil, caméra adaptée à la reconnaissance faciale et à la réalité augmentée, etc.
    Autres nouveautés, la montre connectée iWatch 3 et une nouvelle TV 4K. Des nouveautés dont les innovations devraient selon nous suffire pour contenter les fidèles de la marque, mais pas pour redynamiser la croissance.

    Une croissance qui se tasse

    Le secteur des smartphones arrive progressivement à maturité. En l’absence d’innovation majeure (la dernière est l’iPad en 2010), Apple n’affiche plus les niveaux de croissance du passé, d’autant qu’après une entrée en fanfare sur le prometteur marché chinois voici 3 ans, ses ventes y marquent le pas.
    Ces perspectives de croissance modérée ne sont pas problématiques pour autant. Apple est en effet en meilleure forme que la plupart de ses concurrents et son excellente image de marque de même que sa base de clients lui permettent de maintenir des prix élevés et une rentabilité confortable. A titre d’exemple, l’iPhone X sera commercialisé en Belgique à partir de… 1 159 EUR !
    Mais la vraie force d’Apple par rapport aux autres fabricants de smartphones qui dépendent du système d’exploitation Android, réside dans son propre écosystème. Apple possède en effet son propre système d’exploitation iOS, son catalogue d’applications AppStore et tout un ensemble de produits et services comme iTunes, iCloud, Apple Pay, HomePod. Une stratégie qui porte ses fruits avec un taux de fidélité de 80% aux Etats-Unis et en Europe.
    Au fil des années, les services gagnent en outre en importance et apportent de la récurrence aux résultats. Tim Cook table ainsi d’ici 2020 sur un doublement du chiffre d’affaires de la division Services qui génère déjà 13,3% du chiffre d’affaires.
    Enfin, les nombreux clients conquis par l’iPhone ont tendance à acheter d’autres produits Apple. Les ventes d’ordinateurs MacBook progressent par exemple chaque année sur un marché pourtant plutôt orienté à la baisse.

    Un groupe riche et ambitieux

    Apple dispose d’un trésor de guerre de plus de 260 milliards de dollars. De quoi appréhender sereinement l’avenir en investissant dans plusieurs domaines prometteurs, comme la voiture autonome ou les contenus médias, et en nouant des partenariats pour se développer dans le monde de l’entreprise, e.a. avec Cisco, IBM et SAP.
    Plutôt que de dilapider sa fortune dans des acquisitions déraisonnables, il préfère par ailleurs rétribuer généreusement ses actionnaires. Il a ainsi augmenté en mai dernier le programme de rémunération des actionnaires (rachats d’actions et dividendes) de 50 milliards USD pour le porter à 300 milliards d’ici fin 2019. Une politique que nous saluons.
    Enfin, avec plus de 90% de liquidités localisées dans des filiales hors Etats-Unis, Apple est un des groupes américains qui a le plus à gagner de l’allégement fiscal sur le cash rapatrié envisagé par Donald Trump.

    Conservez !

    En hausse de plus de 35% depuis le début de l’année, le cours est proche de son plus haut historique. Un niveau justifié au regard des fondamentaux du groupe. L’action est même loin d’être chère avec un ratio cours/bénéfice de 18 contre 25 pour l’indice Nasdaq. Si les perspectives de croissance sont modérées, des relais de croissance prometteurs existent, comme la voiture autonome, et il reste des marchés à conquérir, comme l’Inde. Nous tablons au final sur un bénéfice par action de 9,15 USD en 2016/17 et 10,2 USD en 2017/18.

    Cours au moment de l'analyse : 158,28 USD

    Apple est un géant technologique américain, actif sur les marchés des smartphones avec l’iPhone (63% du chiffre d’affaires), des tablettes iPad (10%), de l’ordinateur Mac (11%) et des autres terminaux et services (16%).

    Partagez cet article

  • Analyse
    Chez Apple, les résultats et les perspectives sont toujours solides il y a 9 mois - jeudi 4 mai 2017
    Le cours a pris 56% en un an et atteint un record.
    Chez Apple, les résultats et les perspectives sont toujours solides

    Chez Apple, les résultats et les perspectives sont toujours solides

    Ne prenez pas encore votre bénéfice.
    CONSERVEZ.

    Au 2e trimestre de l’exercice en cours (clôture annuelle : 30/09), par rapport à un an plus tôt, le chiffre d’affaires a gagné 5% et le bénéfice par action 10%. Certes, pour l’iPhone (63% du chiffre d’affaires), les ventes stagnent. Mais c’est logique vu qu’un nouveau modèle va bientôt sortir (en septembre ?) et marquer les 10 ans d’existence de l’iPhone. Cela devrait alors dynamiser le chiffre d’affaires. En attendant, celui-ci est soutenu par la division services (AppStore, iTunes, etc.), dont les ventes ont grimpé de 17 % en un an. Des ventes que le groupe souhaite doubler d’ici 2020. La division génère déjà 13,3% du chiffre d’affaires (contre 8,6% il y a 2 ans) et fidélise la clientèle. En Chine toutefois, après des début retentissants il y a 3 ans, les ventes du groupe reculent (-14% sur le trimestre). Mais ce marché reste prometteur, tout comme d’ailleurs l’Inde, où Apple est encore quasi absent. Quoi qu’il en soit, Apple a les moyens de ses ambitions (trésorerie de plus de 250 milliards de dollars). Et il n’oublie pas ses actionnaires : d’ici mars 2019, il distribuera au total 90 milliards de dollars, en dividendes et rachats d’actions. Nous maintenons nos prévisions de bénéfice par action à 8,90 USD pour l’exercice en cours et 9,85 USD pour le suivant.

    Cours au moment de l'analyse : 147,06 USD

    Apple est un géant technologique américain, actif sur les marchés des smartphones avec l’iPhone (63% du chiffre d’affaires), des tablettes iPad (10%), de l’ordinateur Mac (11%) et des autres terminaux et services (16%).

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 179,26 USD
Minimum sur les 12 derniers mois 135,35 USD
Code ISIN US0378331005
Bourse Nasdaq
Euronext non
Bêta 1,06
Volatilité 25,07 %
Nombre d'actions existantes 5.165.228.000
Capitalisation boursière (en milliards) 893,53 USD
Secteur Haute technologie
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 4.459.384 USD
Score corporate governance 6

Chiffres-clés par action (USD)

2017-18 (e) 2016-17 (e) 2015-16 2014-15
Dividende 2,64 2,40 2,18 1,98
Bénéfice courant 11,70 9,27 8,35 9,28
Bénéfice net 11,70 9,27 8,35 9,28
Cash flow courant 13,90 11,21 10,27 11,24
Cash flow net 13,90 11,21 10,27 11,24
EBIT 13,92 11,76 10,97 12,38
EBITDA 16,12 13,70 12,89 14,34
Valeur comptable 29,72 26,15 24,03 21,39
Valeur comptable tangible 28,53 25,03 23,02 20,48

Performance (en euros)

Apple Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois -2,86 % -1,43 % 0,71 %
Rendement sur 6 mois 1,29 % 0,00 % 4,06 %
Rendement sur 1 an 9,88 % 1,36 % -1,50 %
Rendement sur 5 ans 25,45 % 5,55 % 13,97 %

Ratios financiers de la société

2016-17 (e) 2015-16 2014-15 2013-14
Pay out - 26,59 % 21,65 % 28,16 %
Current ratio - 1,35 1,11 1,08
Return on equity - 35,62 % 44,74 % 35,42 %
Total return on equity - 35,62 % 44,74 % 35,42 %
Marge brute - 39,08 % 40,06 % 38,59 %
Marge nette - 21,19 % 22,85 % 21,61 %
Marge EBIT - 27,84 % 30,48 % 28,72 %
Marge EBITDA - 32,71 % 35,29 % 33,07 %
Taux d'imposition - 25,56 % 26,37 % 26,13 %
Gearing - 9,18 9,94 3,51
Fonds propres/total du bilan - 39,87 % 41,09 % 48,11 %

Données boursières par action

2017-18 (e) 2016-17 (e)
Rendement de dividende 1,53 % 1,39 %
Cours/bénéfice courant 14,79 18,66
Cours/cash flow courant 12,45 15,43
Cours/valeur comptable 5,82 6,62
Cours/valeur comptable tangible 6,06 6,91
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 5,47 % -

(e) : estimation

×
Dites-nous ce que vous pensez
apple
Recommanderiez-vous l'utilisation de cette page à votre famille et vos amis? Donnez un score compris entre 1 (certainement pas) et 10 (certainement) *
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Votre commentaire (optionnel)
Envoyer et Fermer