Ericsson B SE0000108656

Alertes
Ajouter au portefeuille
55,15 SEK 26/04/2017 09:31 Stockholm
-0,50 SEK (-0,90 %) Variation depuis la dernière clôture
43,50 66,90  52 semaines min max
-18,10 % Rendement sur 1 an
1,75 % Rendement de dividende
Tous les détails

Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

D'où vient notre conseil?

Articles

  • Analyse

    Ericsson : restructuration alourdie

    il y a 19 jours - vendredi 7 avril 2017
    Le groupe annonce de nouvelles mesures de réorganisation, qui auront un coût et plongeront le résultat 2017 dans le rouge.
     
     
     
     

    Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse

    Ericsson licencie plus rapidement que prévu

    il y a 4 mois - lundi 12 décembre 2016
    Les coûts suivront.

    L'action est correctement évaluée; CONSERVEZ.

     

    Les suppressions d’emplois sont en avance sur ce qui était prévu. Le coût de restructuration sera donc plus élevé que prévu en 2016 et un peu moindre en 2017. Nous réduisons nos prévisions 2016 mais les maintenons pour les années suivantes. Ces prochains mois, le groupe devra montrer qu’il peut renouer avec la croissance s’il veut que son cours se redresse durablement.

     

    Cours au moment de l'analyse : 51,45 SEK

     

    Ericsson est un groupe suédois qui vend des équipements pour réseaux de téléphonie fixe et mobile, des logiciels de gestion de ces mêmes réseaux et des services à l’attention des opérateurs télécoms. Il est présent un peu partout dans le monde et plus particulièrement en Europe et aux USA.

     

     

    Partagez cet article

  • Analyse

    Ericsson : changement de conseil

    il y a 6 mois - mercredi 12 octobre 2016

    Les résultats partiels annoncés sont décevants.

    Ericsson s’aggrave et la porte de sortie semble de plus en plus éloignée.
    Ce mercredi matin, le cours a chuté de près de 20 %.
    CONSERVEZ.

     

    Le groupe d’équipements pour télécoms a publié de premiers résultats partiels pour le 3e trimestre (les résultats définitifs seront publiés le 21 octobre).
    Le chiffre d’affaires est en baisse de 14 % et le résultat sera largement inférieur aux attentes.
    Le groupe explique que cela est dû à une demande atone de la part des opérateurs télécom (ce que nous attendions). Autres explications avancées par Ericsson : une forte concurrence et la faiblesse des économies russe, brésilienne et du Moyen-Orient. Des facteurs pourtant bien connus depuis de nombreux mois et qui nous conduisent à penser que le groupe connaît d’autres problèmes que ceux liés à la demande. Il semble dès lors que la capacité du groupe à renouer avec une croissance, même faible, soit remise en question.
    Côté coûts, les économies sont insuffisantes et de nouvelles mesures devront être prises.
    Une nouvelle direction est plus que jamais nécessaire pour (enfin) clarifier la stratégie et l’état du marché.

     

    Cours au moment de l'analyse : 61,85 SEK

     

    Ericsson est un groupe suédois qui vend des équipements pour réseaux de téléphonie fixe et mobile, des logiciels de gestion de ces mêmes réseaux et des services à l’attention des opérateurs télécoms. Il est présent un peu partout dans le monde et plus particulièrement en Europe et aux USA.

     

    Partagez cet article

  • Analyse

    Ericsson : mauvaise passe temporaire

    il y a 7 mois - jeudi 22 septembre 2016

    La nouvelle direction devra rendre de l’allant au groupe et au cours, dont le recul de 30 % depuis début 2016 est exagéré.

    Le titre fait partie de notre sélection de fond de portefeuille.
    ACHETEZ.

     

    Ericsson traverse une mauvaise passe. Ces derniers mois, son résultat a reculé plus que nous pensions. Au point de mener à l’éviction du directeur général en juillet. En cause : une demande déprimée dans le secteur des équipements télécom. Car le réseau mobile 4G est déjà largement déployé dans les pays développés. Et dans les pays émergents, les capacités d’investir sont limitées. Une faiblesse qui durera ces prochains mois, dans l’attente d’un nouveau cycle d’investissements, pour le lancement de la 5G à grande échelle, prévu pour 2020 (Ericsson concevra des composants dès 2017). Dans ce contexte, le groupe a doublé son objectif de réduction des coûts. Pour retrouver la confiance des actionnaires, le nouveau directeur devra donner un nouvel élan à ce géant, qui, leader de son marché, a des atouts pour profiter de la croissance de son secteur (explosion du trafic de données mobiles, de la vitesse de transmission…). Notons en outre que, au vu de la solidité financière du groupe, le rendement sur dividende devrait rester attractif (actuellement plus de 6 % brut). Nous tablons sur un bénéfice par action de 3,40 SEK en 2016 (incluant 1 SEK de charge de restructuration) et de 4,40 SEK en 2017.

     

    Cours au moment de l'analyse : 58,05 SEK

     

    Ericsson est un groupe suédois qui vend des équipements pour réseaux de téléphonie fixe et mobile, des logiciels de gestion de ces mêmes réseaux et des services à l’attention des opérateurs télécoms. Il est présent un peu partout dans le monde et plus particulièrement en Europe et aux USA.

     

    Partagez cet article

  • Analyse

    Ericsson : nouvelle déception

    il y a 9 mois - vendredi 22 juillet 2016

    Le résultat trimestriel déçoit encore et nous relevons le niveau de risque.

    Mais profitez du recul exagéré de ce titre (qui fait partie de notre sélection d’actions de fond de portefeuille) !
    ACHETEZ.

     

    Au 2e trimestre, le chiffre d’affaires a perdu 11 % et le bénéfice par action 25 % (reculs plus lourds que prévu). Et le groupe n’attend pas d’amélioration d’ici fin 2016. En cause, une demande en berne, tant des pays développés (infrastructure 4G déjà bien installée) qu’émergents (le ralentissement économique freine les investissements de modernisation). Mais vous pouvez encore acheter l’action. Car le recul du résultat est temporaire, n’est pas spécifique à Ericsson (il touche tous les fournisseurs d’infrastructures télécom) et il ne remet pas en cause les bonnes perspectives à plus long terme (internet mobile, objets connectés, etc.). En outre, le groupe annonce de nouvelles restructurations et double son objectif de réduction des charges opérationnelles. Cela pèsera sur le résultat 2016 mais cela soutiendra la rentabilité par après. Enfin, le cours actuel est trop faible (vu les atouts qu’a le groupe pour bien digérer cette mauvaise passe). Compte tenu de l’incertitude liée à la restructuration et de l’affaiblissement de la demande, nous relevons le niveau de risque à 3. Nous tablons désormais sur une stagnation du dividende cette année et la suivante et sur un bénéfice par action de 3,40 SEK en 2016 et de 4,40 SEK en 2017.

     

    Cours au moment de l'analyse : 63,10 SEK

     

    Ericsson est un groupe suédois qui vend des équipements pour réseaux de téléphonie fixe et mobile, des logiciels de gestion de ces mêmes réseaux et des services à l’attention des opérateurs télécoms. Il est présent un peu partout dans le monde et plus particulièrement en Europe et aux USA.

     

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 66,90 SEK
Minimum sur les 12 derniers mois 43,50 SEK
Code ISIN SE0000108656
Bourse Stockholm
Euronext non
Bêta 0,86
Volatilité 26,40 %
Nombre d'actions existantes 3.331.148.000
Capitalisation boursière (en milliards) 190,38 SEK
Secteur Haute technologie
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 690.914 SEK
Score corporate governance 4

Chiffres-clés par action (SEK)

2017 (e) 2016 2015 2006
Dividende 1,00 1,00 3,70 2,50
Bénéfice courant 0,86 0,53 4,17 8,27
Bénéfice net -1,90 0,53 4,17 8,27
Cash flow courant 3,55 2,99 7,29 10,62
Cash flow net 4,37 2,99 7,29 10,62
EBIT 1,90 1,92 6,72 9,42
EBITDA 4,60 4,64 9,87 11,79
Valeur comptable 38,73 41,75 41,31 35,24
Valeur comptable tangible 25,50 28,48 28,69 33,09

Performance (en euros)

Ericsson B Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois 9,80 % 6,68 % 3,10 %
Rendement sur 6 mois 29,60 % 12,15 % 10,59 %
Rendement sur 1 an -18,10 % 10,80 % 17,47 %
Rendement sur 5 ans 0,30 % 8,70 % 16,03 %

Ratios financiers de la société

2017 (e) 2016 2015 2006
Pay out - 194,11 % 88,91 % 30,73 %
Current ratio - 1,85 2,18 2,16
Return on equity - 1,26 % 10,08 % 23,43 %
Total return on equity - 1,26 % 10,08 % 23,43 %
Marge brute - 29,81 % 34,76 % 41,23 %
Marge nette - 0,85 % 5,54 % 14,87 %
Marge EBIT - 2,82 % 8,85 % 16,81 %
Marge EBITDA - 6,81 % 12,99 % 21,04 %
Taux d'imposition - 52,93 % 31,19 % 26,55 %
Gearing - -22,74 -13,66 -42,27
Fonds propres/total du bilan - 48,41 % 47,59 % 52,49 %

Données boursières par action

2017 (e) 2016
Rendement de dividende 1,75 % 1,75 %
Cours/bénéfice courant 66,45 108,67
Cours/cash flow courant 16,10 19,13
Cours/valeur comptable 1,48 1,37
Cours/valeur comptable tangible 2,24 2,01
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 4,87 % -

(e) : estimation

  • Suivant

  • Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • La réponse est obligatoire.

    Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • Envoyer et Fermer