Iberdrola ES0144580Y14

Alertes
Ajouter au portefeuille
6,598 EUR 27/04/2017 17:35 Madrid
0,08 EUR (1,20 %) Variation depuis la dernière clôture
5,160 6,770  52 semaines min max
10,90 % Rendement sur 1 an
0,54 % Rendement de dividende
Tous les détails

Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

D'où vient notre conseil?

Articles

  • Analyse

    Iberdrola est tourné vers l’étranger

    il y a un an - lundi 7 mars 2016

    Le nouveau plan stratégique est axé sur l'internationalisation des activités.

     
     
     
     

    Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse

    Iberdrola pénalisé par la faiblesse des pluies

    il y a un an - lundi 4 mai 2015

    La production hydroélectrique a souffert.

    Action correctement évaluée.
    CONSERVEZ.

     

    Malgré l'augmentation de la demande d'électricité (+1,5 %) et de gaz (+7,6 %), et la hausse du dollar et de la livre sterling face à l'euro, le bénéfice par action du premier trimestre se limite à 0,13 EUR par action, plombé par la chute de la production (-24 %) due à la faiblesse des pluies (production hydroélectrique : -44 %). La hausse du bénéfice dans l’énergie renouvelable n’a pas suffi pour compenser. Mais pour l’avenir, les efforts consentis par Iberdrola pour son internationalisation améliorent ses perspectives.

     

    Cours au moment de l’analyse : 6,04 EUR

     

    L'espagnol Iberdrola est le troisième groupe d'électricité en Europe et le leader mondial des énergies renouvelables (éolienne, solaire).

     

    Partagez cet article

  • Analyse

    Iberdrola : pénalisé par l'activité en Espagne

    il y a 2 ans - jeudi 27 novembre 2014

    Le résultat souffre du faible exploit de l'Espagne, où le groupe encaisse la moitié de ses revenus.

    Mais la société reste bien placée pour profiter de toute amélioration économique.
    CONSERVEZ.

     

    Sur les 9 premiers mois de l'année, le bénéfice a reculé de 20 % par rapport à un an plus tôt, à 0,29 EUR par action (moins bien que nos attentes). Le résultat de l'ensemble de 2014 dépendra de divers facteurs : en Espagne, les mesures réglementaires affectent particulièrement la division énergies renouvelables, dont le bénéfice a chuté de 66 % sur les neuf premiers mois de l'année?; ensuite, divers ajustements fiscaux réalisés en 2013 auront un effet négatif?; enfin, la sécheresse au Brésil affecte lourdement le bénéfice issu de ce pays (-91 % sur la période). Cependant, Iberdrola poursuit ses efforts pour réduire sa dépendance au marché espagnol (17 % seulement des investissements 2014 affectés à ce marché). En outre, son endettement a reculé de 4 % par rapport à un an plus tôt et sa marge bénéficiaire a progressé de 1,4 %. Le groupe a aussi gagné en efficacité, ce qui lui permettra de gagner rapidement du terrain lorsque la reprise économique se confirmera. Néanmoins, compte tenu d'une part de la météo en Espagne (températures élevées), qui pèse sur la consommation d'énergie, et de la situation au Brésil, qui reste compliquée, nous réduisons notre prévision de bénéfice par action 2014 à 0,36 EUR (contre 0,38 auparavant).

     

    Cours au moment de l'analyse : 5,898 EUR

     

    Suite à sa fusion avec Scottish Power, l'espagnol Iberdrola est devenu le troisième groupe d'électricité en Europe et le leader mondial des énergies renouvelables (éolienne, solaire).

     

    Partagez cet article

  • Analyse

    Iberdrola : dégradation du rating ?

    il y a 2 ans - lundi 12 mai 2014

    Des rumeurs évoquant une baisse de la notation du groupe espagnol ont suscité l’inquiétude des marchés.

    Mais sur le long terme, le cours devrait maintenir le cap.
    CONSERVEZ.

     

    Au premier trimestre le bénéfice total a augmenté de 8,4 %. Toutefois, en raison de l'augmentation du nombre d'actions en circulation, la croissance du bénéfice par action a été limitée à 4,4 % (à 0,14 EUR par action). Le chiffre d’affaires a quant lui diminué de 4,8 %, suite à la baisse des prix et à l'impact négatif des changements réglementaires en Espagne. L’accroissement de la production hydraulique, en particulier en Espagne (+87 %), a permis de rogner les coûts de production. Toutefois, malgré cela, la nouvelle règlementation espagnole relative aux énergies renouvelables a sévèrement pesé sur le bénéfice de cette division (-40 %). La dette s’est réduite d’environ 0,30 EUR par action, mais compte encore pour environ 4 EUR par action. Face à cet endettement trop élevé, compte tenu en outre des incertitudes réglementaires qui persistent en Espagne et de la faible rentabilité des marchés les plus matures du groupe (USA, Royaume-Uni), on peut comprendre que des craintes surviennent quant à la baisse éventuelle de l’appréciation du groupe par les agences de notation. Une telle dégradation forcerait le groupe à de nouvelles cessions, pour réduire sa dette (p. ex. de Gamesa, actif dans la distribution d'électricité en Espagne, etc).

     

    Cours au moment de l'analyse : 5,16 EUR

     

    Suite à sa fusion avec Scottish Power, l’espagnol Iberdrola est devenu le troisième groupe d’électricité en Europe et le leader mondial des énergies renouvelables (éolienne, solaire).

     

    Partagez cet article

  • Analyse

    Iberdrola : encore faible sur le marché national

    il y a 3 ans - vendredi 21 mars 2014

    Face à une activité toujours faible en Espagne, c'est à l'étranger que le groupe espère trouver la croissance.

    Titre correctement évalué.
    CONSERVEZ.

     

    Iberdrola a clôturé 2013 sur un recul du bénéfice de 7 %. Compte tenu des augmentations de capital, le bénéfice par action recule de 10 %, à 0,41 EUR. La piètre conjoncture en Espagne continue de peser sur les revenus. Et le résultat affiché est favorisé par un effet fiscal. Car le bénéfice avant impôts a chuté de 60 %. Ce n'est donc que grâce à un jeu de déductions fiscales que le groupe est parvenu à sauver les meubles. La demande d'électricité a reculé de 2,2 % en Espagne et de 1,3 % au Royaume-Uni, elle a aussi souffert d'une hausse des taxes en Espagne et de la sécheresse au Brésil. Le chiffre d'affaires a enfin été affecté par des effets de change défavorables. Côté positif, soulignons la réduction de la dette (-7,5 %) et la détermination de la direction à poursuivre sa stratégie (il est vrai, assez conservatrice). Les projets d'investissements sont réduits de 28 % par rapport aux précédents projets, en particulier en Espagne et au Brésil, où le cadre réglementaire est peu attrayant. Ces prochaines années, le groupe souhaite donner la priorité à la réduction de la dette. Les perspectives d'activité dont fait part le groupe pour les deux années à venir ne sont guère mirobolantes, mais au moins sont-elles réalistes. Nous tablons sur bénéfice par action de 0,39 EUR, tant pour 2014 que pour 2015.

     

    Cours au moment de l'analyse : 4,905 EUR

     

    Suite à sa fusion avec Scottish Power, l’espagnol Iberdrola est devenu le troisième groupe d’électricité en Europe et le leader mondial des énergies renouvelables (éolienne, solaire).

     

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 6,770 EUR
Minimum sur les 12 derniers mois 5,160 EUR
Code ISIN ES0144580Y14
Bourse Madrid
Euronext non
Bêta 0,97
Volatilité 20,40 %
Nombre d'actions existantes 6.503.457.000
Capitalisation boursière (en milliards) 42,40 EUR
Secteur Energie et services aux collectivités
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 90.771 EUR
Score corporate governance 1

Chiffres-clés par action (EUR)

2017 (e) 2016 2015 2014
Dividende 0,04 0,04 0,03 0,03
Bénéfice courant 0,46 0,41 0,36 0,31
Bénéfice net 0,46 0,42 0,36 0,34
Cash flow courant 0,96 0,89 0,87 0,74
Cash flow net 0,96 0,89 0,87 0,76
EBIT 0,77 0,70 0,57 0,57
EBITDA 1,29 1,20 1,08 1,00
Valeur comptable 6,24 5,70 5,54 5,10
Valeur comptable tangible 4,87 4,36 4,15 3,90

Performance (en euros)

Iberdrola Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois 10,30 % 5,78 % 1,97 %
Rendement sur 6 mois 7,00 % 13,75 % 12,01 %
Rendement sur 1 an 10,90 % 11,93 % 18,66 %
Rendement sur 5 ans 19,70 % 8,61 % 15,71 %

Ratios financiers de la société

2017 (e) 2016 2015 2014
Pay out - 7,06 % 7,85 % 8,24 %
Current ratio - 0,77 6,44 0,85
Return on equity - 7,20 % 6,47 % 6,06 %
Total return on equity - 7,30 % 6,47 % 6,57 %
Marge brute - - - -
Marge nette - 9,73 % 7,83 % 7,87 %
Marge EBIT - 15,59 % 12,19 % 13,12 %
Marge EBITDA - 26,72 % 23,25 % 23,19 %
Taux d'imposition - 24,14 % 17,65 % 26,14 %
Gearing - 72,63 68,85 71,96
Fonds propres/total du bilan - 37,95 % 38,95 % 37,96 %

Données boursières par action

2017 (e) 2016
Rendement de dividende 0,54 % 0,54 %
Cours/bénéfice courant 14,32 15,89
Cours/cash flow courant 6,81 7,36
Cours/valeur comptable 1,04 1,14
Cours/valeur comptable tangible 1,34 1,50
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 7,90 % -

(e) : estimation

  • Suivant

  • Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • La réponse est obligatoire.

    Precedent Suivant

  • Precedent Suivant

  • Envoyer et Fermer