News
Ordres boursiers fractionnés = frais doublés ? il y a 4 mois - mardi 30 mai 2017
Si vous donnez à votre intermédiaire l’ordre d’acheter des actions mais que l’ordre ne peut être exécuté en une fois, compte-t-il à nouveau des frais de transaction le lendemain ?

La réponse dépend de votre intermédiaire financier.

Supposons que vous ayez transmis à votre intermédiaire financier l’ordre d’acheter 100 actions de la société X. Le soir, vous consultez votre compte-titres et vous constatez que seules 50 actions ont été achetées. Pourquoi ? Il n’y avait pas assez d’offre et votre ordre n’a pas pu être exécuté dans sa totalité. Quelques jours plus tard, vous consultez à nouveau votre compte et vous constatez que les 50 actions manquantes ont pu être achetées. Ce qui pose la question suivante : allez-vous payer les frais pour une ou pour deux transactions ?

Le cas que nous évoquons ici est celui d’une opération effectuée en deux temps à des jours différents. Si elle a été effectuée en deux (ou en plusieurs) temps mais le même jour, les frais de transaction ne sont dus qu’une seule fois.

C’est votre intermédiaire financier qui décide du montant des frais

– Certains les comptent par jour, même s’il s’agit du même ordre, mais fractionné, comme Argenta et ING.
– D’autres les comptent par ordre, même s’il s’étend sur plusieurs jours, comme BinckBank et Bolero.
– MeDirect est un cas à part. Ce courtier en ligne annule tous les ordres qui n’ont pas été exécutés à la clôture des marchés. Reprenons notre exemple. Comme 50 actions seulement ont pu être trouvées le premier jour, il faut repartir à zéro le lendemain et introduire un nouvel ordre pour les 50 actions manquantes. Il faut donc payer les frais par transaction sur 50 actions le premier jour et sur 50 autres le lendemain.

Attention à la liquidité

Si les actions que vous voulez acheter sont fort liquides (= faciles à trouver sur le marché), il faudrait vraiment que la demande soit énorme pour que votre ordre ne soit pas exécuté. S’il s’agit d’actions moins liquides, il est possible que votre ordre soit fractionné.
Comment savoir (à l’avance) si une action est liquide ou pas ? Il suffit de regarder son volume quotidien de transaction en Bourse. Il est élevé ? Sa liquidité l’est aussi. Le volume quotidien des transactions sur une action est disponible sur le site de votre intermédiaire financier et sur le site de la Bourse où la société est cotée. Dès que vous avez ce chiffre, consultez la liste ci-dessous contre pour éviter toute surprise.

Mode de calcul des frais de transaction

Argenta : par jour
Belfius : par ordre
BinckBank : par ordre
BNP Paribas Fortis : par jour
Bolero / KBC : par ordre
DeGiro : par ordre
Deutsche Bank : par jour
ING : par jour
Keytrade Bank : par ordre
Lynx : par jour
MeDirect : par jour

Partagez cet article