News
Euronext Bruxelles cherche à se rendre plus attrayant aux yeux des PME il y a 4 mois - jeudi 29 juin 2017
Le 19 juin, l’opérateur boursier a pris des mesures pour moderniser son offre.

La Bourse de Bruxelles se compose de trois marchés

Le plus connu est le marché principal Euronext, où sont cotées les entreprises qui répondent à l’ensemble des critères d’admission (prospectus, rapport semestriel,…).
On y trouve les sociétés du Bel 20 par exemple.
Pour les sociétés plus petites qui ne disposent pas de gros moyens financiers (l’accès à Euronext est coûteux) ou ne sont pas à même de répondre aux critères d’admission, il existe aussi le Marché Libre (= non réglementé) et Alternext (= quasi non réglementé).

Euronext change le nom du Marché Libre et d’Alternext pour clarifier leurs ambitions

– Le Marché Libre est devenu Euronext Access. Ce marché constitue toujours une porte d’entrée pour les entreprises souhaitant bénéficier d’un accès simplifié au marché boursier. Un prospectus est obligatoire, sans plus.
– Alternext s’est mué en Euronext Growth. Il reste dédié aux entreprises moyennes et/ou familiales souhaitant financer leur croissance via la Bourse, avec des règles de cotation adaptées à leurs spécificités.
– Euronext, le marché réglementé avec ses compartiments A, B et C reste inchangé.

Nouveau segment

Euronext a créé un nouveau compartiment au sein d’Euronext Access : Euronext Access+, destiné aux start-up et aux PME en croissance. Ce marché est accessible aux entreprises ayant un actionnariat plus diversifié et qui misent sur une plus grande visibilité. Les critères à remplir pour être admis sont notamment : disposer au minimum de comptes annuels des deux exercices précédents, détenir un capital flottant d’au moins un million d’euros et s’engager à communiquer régulièrement au marché.

Le single fixing disparaît

Jusqu’il y a peu, la Bourse de Bruxelles fonctionnait avec trois systèmes de négociation d’actions. Il y avait d’un côté le continu, et de l’autre, le fixing, lui-même subdivisé en single fixing et double fixing.
Sur le marché continu, réservé aux actions les plus liquides, des actions peuvent être achetées et vendues à n’importe quel moment pendant les heures d’ouverture de la Bourse, de sorte que le prix s'équilibre constamment en fonction de l'offre et de la demande.
La cotation au fixing est réservée aux actions moins liquides. Récemment encore, ces actions pouvaient être négociées une fois par jour (single fixing) ou deux fois par jour (double fixing). Le 19 juin, le système du single fixing a été supprimé. Désormais, les négociations sur le fixing auront lieu tous les jours à 11 heures 30 et à 16 heures 30, ce qui augmentera quelque peu la liquidité de ce marché.

Partagez cet article