News
Triodos Bank augmente son capital il y a 2 mois - mardi 26 septembre 2017
La banque néerlandaise spécialisée dans les activités durables et éthiques cherche 140 millions d’euros.

Ne souscrivez que si vous voulez vraiment participer à des projets durables.
Et pour maximum 5% de votre avoir investi.

Objectif

Triodos espère récolter des capitaux, afin d’accorder davantage de crédits aux projets durables portés par des organisations et des entreprises. Car plus son portefeuille de crédits augmente, plus la banque doit assurer ses réserves financières, pour être en mesure d’éponger les pertes découlant des clients qui ne rembourseraient plus leur prêt. Grâce à l’augmentation de capital, elle peut maintenir à niveau ses fonds propres, et ainsi injecter davantage d’argent dans l’économie durable.

Nouveaux certificats

Triodos se finance via des certificats d’actions émis par la fondation de droit néerlandais SAAT (Stichting Administratiekantoor Aandelen Triodos Bank) à destination principalement des investisseurs particuliers. Chaque certificat émis représente une action dans le capital de Triodos Bank. À l’exception du droit de vote, le certificat donne les mêmes droits qu’une action (dividende,…) et, comme celle-ci, il n’est pas limité dans le temps. Il n’est pas coté en Bourse, mais sa valeur fluctue dans le temps.

Souscrire à de nouveaux certificats

La période de souscription court jusqu’au 16 novembre. Le prix d’un certificat fluctue en fonction de la valeur des fonds propres de la banque. Au 31 août, un certificat Triodos valait 82 EUR. Mais vous pouvez acheter des fractions de certificats, et n’êtes donc pas obligé d’investir au moins 82 EUR, ou un multiple de 82. Normalement, les frais de transaction s'élèvent à 0,50% du capital versé, mais pour le moment, ils ne sont pas dus. En cas de revente, vous êtes redevable d’une taxe de Bourse de 0,27%.

Pas si intéressant

Avec un confortable ratio de fonds propres de 19% environ, Triodos Bank affiche une belle santé financière. Pourtant, le dividende n’est guère généreux, puisqu’il s’est toujours élevé ces dernières années à 1,16% net, après déduction du précompte mobilier néerlandais (15%) et belge (30%).
Si vous optez pour un paiement sous forme de nouveaux certificats, vous serez certes exonéré du précompte à la source néerlandais, mais votre dividende net sera à peine plus élevé : 1,37%. A noter aussi que vous ne bénéficiez pas d’une protection du capital, que la valeur de vos titres fluctue et que ces certificats ne sont pas toujours facilement négociables. Nous n’y souscririons donc pas. Par contre, si le caractère durable et éthique de Triodos vous séduit (la banque investit dans le secteur des soins de santé, l’économie sociale, la culture,…), vous pouvez participer à l’augmentation de capital à concurrence de maximum 5% de votre portefeuille.

Partagez cet article