News

Cera a décidé de relever le dividende 2017 de ses parts de coopérateurs

il y a 5 mois - mercredi 20 juin 2018
Il est passé de 2,5% à 3% brut, soit 2,1% après retenue du précompte mobilier de 30%. Il a été payé le 13 juin.

Les parts de coopérateur de Cera sont surtout intéressantes pour les clients de KBC et CBC qui, à côté du dividende, peuvent aussi prétendre aux avantages réservés aux coopérateurs.

Dépendant de KBC

Avec une participation de 21,2% dans KBC Groupe, la coopérative Cera est un important actionnaire du groupe bancaire. Cera détient une participation directe de 2,66% dans KBC Groupe, le reste étant détenu indirectement via une participation dans KBC Ancora. En conséquence, les revenus de Cera sont déterminés par les dividendes distribués par KBC Groupe et KBC Ancora. Et comme ceux-ci ont payé des dividendes plus élevés pour l’exercice 2017, Cera a pu, elle aussi, offrir un dividende en hausse à ses coopérateurs.
Pour l’exercice actuel, nous prévoyons de nouveau des dividendes en hausse pour les deux participations. Il n’est donc pas exclu que Cera augmente de nouveau, elle aussi, le dividende. Néanmoins, nous pensons qu’elle va plutôt utiliser ces revenus supplémentaires pour étoffer ses réserves financières.

Nouvelle émission de parts

Cera émet régulièrement des parts E (= parts de coopérateurs ordinaires). Le 11 juin, une nouvelle émission a débuté. Elle devrait durer jusqu’au 30 mai 2019.

Vous pouvez souscrire par paquets de 25 titres. La valeur nominale d’une action étant de 50 EUR, la mise minimale s’élève donc à 1 250 EUR. Vous pouvez souscrire à maximum 100 parts (5 000 EUR).

Il n’y a pas de frais d’entrée.

Pour revendre des parts, il faut introduire une demande au cours des six premiers mois de l’année calendrier précédente.

Le capital investi dans ces parts n’est pas protégé. Le dividende n’est pas garanti.

Si vous êtes client chez KBC ou CBC, et intéressé par les avantages dont bénéficient les coopérateurs de Cera, vous pouvez souscrire (de manière limitée) à ces nouvelles parts.

Partagez cet article