News
Changements en vue pour le Bel 20 ? il y a 20 jours - mercredi 26 septembre 2018
Euronext a bouleversé le règlement pour « belgiciser  » davantage le Bel 20.

Un durcissement des règles permettra aux entreprises belges d’intégrer plus facilement le Bel 20, mais celui-ci ne deviendra pas automatiquement pour autant l’indice des 20 plus grandes sociétés belges cotées en Bourse.

A l’heure actuelle, Aperam, ING, Engie et Galapagos font partie du Bel 20 mais Bruxelles n’est pas leur marché principal.
Désormais, les actions nouvelles venues ne pourront plus intégrer le Bel 20 que si Bruxelles est leur marché principal. Ceci afin d’éviter que les sociétés étrangères demandent une cotation supplémentaire à Bruxelles dans le but d’intégrer le Bel 20.
En outre, les membres actuels du Bel 20, ayant un marché principal autre que Bruxelles, ne pourront rester dans le Bel 20 que si au moins 15% (et non plus 10%) de leur personnel sont employés en Belgique.

Chaque année en mars, Euronext enquête sur les 20 sociétés du Bel 20 et réaménage l’indice. Etant donné que les règles se durcissent à partir du 15 octobre, Engie risque d’être renvoyé vers la sortie en mars.
Le groupe français de l’énergie emploie en effet moins de 15% de son personnel en Belgique. Aperam, ING et Galapagos ne doivent, par contre, pas craindre pour leur place, du moins dans l’immédiat.

Partagez cet article