News

Faut-il miser sur la société 'Le Noble Age' ?

il y a un mois - mardi 16 octobre 2018
Il s’agit d’une entreprise française spécialisée dans l’exploitation d’établissements destinés principalement aux personnes âgées (maisons de retraite…).

Nous ne voyons pas pour le moment d’opportunités d’investissement dans le secteur des maisons de retraite, compte tenu e.a. de sa valorisation.
L’action Le Noble Age est à son juste prix et de qualité moyenne. Cela ne justifie pas un achat.

Investir dans les maisons de retraite ?

Le pari peut sembler alléchant compte tenu d’un double constat. Le vieillissement de la population qui crée une forte demande pour les établissements dédiés aux personnes âgées, et son corollaire, un manque de places et d’investissement dans le développement de structures adaptées. Il y a donc une réelle demande. Pour autant, tout n’est pas rose. La règlementation dans le domaine des maisons de retraite est assez stricte et les normes de qualité augmentent régulièrement. Si cela limite l’arrivée de nouveaux arrivants, cela constitue aussi un coût pour les exploitants. Ensuite, l’activité nécessite beaucoup de capitaux de départ, e.a. pour le développement du parc immobilier, ce qui impacte l’endettement des acteurs du secteur, mais aussi leur rentabilité. Notons enfin que les séjours en maison de retraite sont financés par les retraités eux-mêmes et leurs proches. Actuellement, le coût d’un séjour est déjà supérieur au montant moyen des retraites et les possibilités de hausses des prix semblent faibles, d’autant que les retraites ne devraient pas augmenter à l’avenir.

Le Noble Age, le bon cheval ?

L’action Le Noble Age est meilleur marché que les autres actions du secteur, mais ce n’est pas par hasard. Le Noble Age est en effet le petit poucet des acteurs français cotés, l’entreprise présentant une valeur boursière de 466 millions d’euros, à comparer aux leaders que sont Orpea (6,5 milliards) et Korian (2,61 milliards). Le Noble Age, sans doute de par sa taille, est aussi moins rentable, ce qui peut justifier sa décote. Le mois dernier, l’entreprise a publié son plan de développement à l’horizon 2022 (peu ambitieux selon nous). Il ne semble pas avoir enthousiasmé le marché : l’action a cédé 16% depuis.

Cours au moment de l’analyse : 46,55 EUR

Partagez cet article