Proximus

BE0003810273
26,35 EUR 5/12/2019 17:35 Bruxelles
-0,19 EUR (-0,72 %) Variation depuis la dernière clôture
21,96 28,17  52 semaines min max
16,14 % Rendement sur 1 an
3,96 % Rendement de dividende
Tous les détails
Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

D'où vient notre conseil?

Articles

  • Analyse
    Proximus, Telefónica, Engie, Alcon il y a 4 jours - lundi 2 décembre 2019
    Quelques nouvelles à propos de ces actions.
     
     
     
     

    Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous bénéficier de 5 crédits pour y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    Proximus : départ surprise de la CEO, le cours de l’action baisse sensiblement il y a 2 mois - lundi 9 septembre 2019
    Dominique Leroy, la directrice générale de Proximus, a annoncé son départ anticipé pour rejoindre l’opérateur néerlandais KPN. Une nouvelle mal accueillie par les investisseurs. Le cous de l’action a chuté de 4,2% la semaine dernière.

    Depuis l’entrée en fonction de Dominique Leroy, début 2014, les actionnaires de Proximus ont engrangé un rendement total (plus-value sur le cours + dividendes) de 60%, bien supérieur à celui offert en moyenne par les autres opérateurs télécom en Europe. 

     

    Faire mieux ne sera pas simple pour son successeur avec une croissance bénéficiaire qui devrait demeurer faible dans les années à venir.

     

    Profitez de l’offre ci-dessous, sans engagement, et découvrez le conseil de nos experts pour Proximus.

     
     
     
     
     

    Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous bénéficier de 5 crédits pour y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    Proximus publie un résultat en recul et des prévisions décevantes il y a 9 mois - mercredi 6 mars 2019
    Mais son dividende est attractif.

    L’action n’est pas chère.
    CONSERVEZ.

    Proximus est en panne de croissance, comme ses grands collègues européens. Sans surprise, son bénéfice par action 2018 a reculé de 3% à 1,57 EUR. Et pour 2019, il ne prévoit aucune hausse du résultat opérationnel. En cause, l’intensification de la concurrence, notamment de la part d’acteurs du numérique : Facebook (WhatsApp) et Microsoft (Skype) dans la téléphonie, Netflix dans la télévision. De plus, les autorités belges semblent vouloir favoriser l’arrivée d’un quatrième opérateur sur le marché belge. Pour composer au mieux avec ce contexte difficile, Proximus a lancé un plan de restructuration (avec notamment la suppression de nombreux emplois). Ce plan vise une économie de 240 millions d’euros sur trois ans, essentiellement au niveau des coûts salariaux (plutôt élevés par rapport aux concurrents). Ces réductions de coûts seraient bienvenues pour l’actionnaire, mais le bon déroulement du plan risque d’être freiné par l’interventionnisme de l’Etat belge, qui détient 53% du capital. Cette présence au capital contribue cependant par ailleurs au fait que le dividende est toujours attractif (rendement de 4,6% net). Nous réduisons nos prévisions de bénéfice par action à 1,68 EUR pour 2019 et à 1,78 EUR pour 2020.

    Cours au moment de l'analyse : 22,89 EUR

    Proximus (anciennement Belgacom) est le premier opérateur télécom en Belgique. Il propose une offre complète à ses clients : téléphonie fixe et mobile, internet et télévision.

    Partagez cet article

  • Analyse
    Proximus entame une nouvelle restructuration il y a 11 mois - jeudi 10 janvier 2019
    Objectif : améliorer la rentabilité. Mais c’est au prix d’un lourd coût social.

    Nous ne sommes pas convaincus par les mesures annoncées. Nous ne changeons pas de conseil. Vu le rendement sur dividende (4,4% net) :
    CONSERVEZ.

    De 2012 à 2017, l’activité de Proximus s’est dégradée : le chiffre d’affaires a perdu 10% (pénalisé par la concurrence, la réglementation moins avantageuse…) et le bénéfice net a perdu 27%. L’année 2018 a été à peine meilleure : le groupe prévoit une hausse du bénéfice opérationnel avant amortissements de 2 à 3% seulement. Heureusement, les liquidités générées (destinées à payer le dividende et financer les investissement) sont restées stables. La dette se maintient aussi à un niveau peu élevé. Proximus veut dès lors réduire ses coûts pour investir (alors que le marché ne devrait guère croître ces prochaines années...). La direction évoque la suppression de 1 900 emplois et l’engagement de 1 250 autres personnes dans de nouveaux services (avec lesquels Proximus espère croître). Selon nos premiers calculs, avec les suppressions de postes et compte tenu des engagements, l’économie atteindrait ±0,10 EUR par action par an (soit ±6% du bénéfice de 1,74 EUR attendu en 2019). Un impact financier a priori limité selon nous, comparé au poids des conséquences sociales. Jusqu’ici toutefois, le dividende n’est pas menacé (nous prévoyons 1,05 EUR net pour 2018, 2019 et 2020). Il justifie encore de conserver le titre.

    Cours au moment de l'analyse : 23,79 EUR

    Proximus (anciennement Belgacom) est le premier opérateur télécom en Belgique. Il propose une offre complète à ses clients: téléphonie fixe et mobile, internet et télévision.

    Partagez cet article

  • Analyse
    Proximus a publié un résultat conforme aux attentes il y a un an - lundi 29 octobre 2018
    Et le groupe a précisé ses objectifs.

    L’action est correctement évaluée.
    CONSERVEZ.

    A l’occasion de la publication d’un résultat trimestriel en ligne avec les attentes, Proximus a précisé son objectif 2018 de résultat opérationnel avant amortissements (hausse de 2% à 3% contre légère hausse précédemment). Les craintes concernant l’entrée possible d’un quatrième opérateur télécom sur le marché belge se sont quelques peu estompées au cours des dernières semaines, ce qui a provoqué un léger rebond du cours.

    Cours au moment de l’analyse : 22,11 EUR

    Proximus (anciennement Belgacom) est le premier opérateur télécom en Belgique. Il propose une offre complète à ses clients: téléphonie fixe et mobile, internet et télévision.

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 28,17 EUR
Minimum sur les 12 derniers mois 21,96 EUR
Code ISIN BE0003810273
Bourse Bruxelles
Euronext oui
Bêta 0,44
Volatilité 19,12 %
Nombre d'actions existantes 338.025.000
Capitalisation boursière (en milliards) 8,97 EUR
Secteur Opérateurs télécom
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 16.874 EUR
Score corporate governance 6
Pays Belgique

Chiffres-clé par action (EUR)

2019 (e) 2018 2017 2016
Dividende 1,05 1,05 1,05 1,07
Bénéfice courant 1,63 1,57 1,62 1,62
Bénéfice net 1,63 1,57 1,62 1,62
Cash flow courant 4,96 4,58 4,44 4,34
Cash flow net 4,96 4,58 4,44 4,34
EBIT 2,48 2,42 2,51 2,53
EBITDA 5,94 5,57 5,49 5,38
Valeur comptable 7,50 7,37 7,36 7,24
Valeur comptable tangible -0,19 -0,28 -0,18 0,18

Performance (en euros)

Proximus Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois 1,55 % 5,22 % 5,40 %
Rendement sur 6 mois 6,50 % 8,19 % 12,50 %
Rendement sur 1 an 16,14 % 12,49 % 18,04 %
Rendement annuel moyen sur 5 ans 0,40 % 3,18 % 11,00 %

Ratios financiers de la société

2018 2017 2016 2015
Pay out 95,85 % 92,72 % 92,16 % 100,21 %
Current ratio 0,75 0,66 0,72 0,71
Return on equity 21,29 % 22,00 % 22,38 % 24,72 %
Total return on equity 21,29 % 22,00 % 22,38 % 20,79 %
Marge brute - - - -
Marge nette 9,08 % 9,51 % 9,33 % 8,30 %
Marge EBIT 13,39 % 13,94 % 13,89 % 14,42 %
Marge EBITDA 30,83 % 30,54 % 29,51 % 28,88 %
Taux d'imposition 26,83 % 25,10 % 23,36 % 23,82 %
Gearing 85,00 82,56 74,47 77,32
Fonds propres/total du bilan 29,76 % 29,66 % 30,79 % 29,96 %

Données boursières par action

2019 (e) 2018
Rendement de dividende 3,96 % 3,96 %
Cours/bénéfice courant 16,28 16,92
Cours/cash flow courant 5,35 5,79
Cours/valeur comptable 3,54 3,60
Cours/valeur comptable tangible - -
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 5,70 % -

(E) : estimation

;