Genk Logistics

BE0003740546
Alertes
Ajouter au portefeuille
50,00 EUR 24/04/2019 11:30 Bruxelles
0,76 EUR (1,54 %) Variation depuis la dernière clôture
47,5000 76,4600  52 semaines min max
-20,31 % Rendement sur 1 an
0,00 % Rendement net sur dividende attendu
Tous les détails
Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous bénéficier de 5 crédits pour y accéder ?

D'où vient notre conseil
Ce sigle vous indique qu'une analyse est à votre disposition

Articles

  • Analyse
    Genk Logistics renonce à payer un coupon pour l’exercice 2017-2018 il y a un mois - mardi 12 mars 2019
    En cause, une forte inoccupation et d’importants frais de rénovation attendus.
     
     
     
     

    Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous bénéficier de 5 crédits pour y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    Le certificat Genk Logistics a vendu un de ses immeubles (objet 3) il y a un an - mercredi 28 mars 2018
    Et le locataire du bâtiment objet 1 (Ewals) quittera bien les lieux fin mars.

    Sur base de la valeur d’expertise du 31/12/2017, nous estimons la valeur de liquidation à 90 EUR net.
    Si vous n’avez pas peur du risque, vous pouvez conserver vos certificats.
    Sinon, mieux vaut les vendre.

    L’objet 3 a été vendu le 11 janvier

    Genk Logistics ne gère plus que deux immeubles, dans un zoning à Genk.

    Le produit de la vente de l’objet 3 est distribué ce 28 mars sous la forme d’un premier coupon de liquidation (n°21), d’un montant de 24,3918 EUR net (un peu plus que ce que nous attendions).

    Le 28 février, les détenteurs avaient déjà perçu un coupon annuel (n°20) de 5,8880 EUR net. Un montant largement inférieur à notre estimation (17,22 EUR net), en raison des provisions établies pour d’importants investissements (rénovations…).

    A la recherche d’un nouveau locataire

    Avec le départ d’Ewals, qui procurait pratiquement tous les revenus locatifs, et à moins qu’un nouveau locataire soit trouvé entretemps, aucun coupon ne sera payé en février 2019.

    Les gestionnaires ont cependant chargé des agents immobiliers internationaux de chercher un nouveau locataire. Plusieurs candidats auraient déjà manifesté leur intérêt. Car l’immeuble a du potentiel. C’est le seul immeuble logistique, disponible immédiatement sur le marché belge, à offrir une surface aussi grande (±100 000 m²).

    Ne vous précipitez pas !

    L’avenir de Genk Logistics dépend fortement de l’arrivée d’un nouveau locataire, mais pas que… Il faut aussi que les conditions qu’on lui octroiera restent favorables à Genk Logistics. Car ce sont elles qui déterminent les revenus locatifs et les éventuelles rénovations à entreprendre, lesquelles pourraient jouer sur les frais de fonctionnement. A l’heure actuelle, les incertitudes sont nombreuses.

    Cours au moment de l’analyse : 67,00 EUR

    Partagez cet article

  • Analyse
    Genk Logistics : compromis de vente signé pour l’objet 3 il y a un an - mardi 21 novembre 2017
    Que faire de ce certificat immobilier ?

    Si vous ne voulez courir aucun risque, mieux vaut le vendre.
    Si le risqué très élevé ne vous effraie pas, vous pouvez le conserver.

    Conditions suspensives

    Le 10 novembre, on a appris qu’un des trois derniers immeubles logistiques sur lesquels porte le certificat Genk Logistics a été vendu pour 3,75 millions d’euros.

    Si les conditions suspensives mentionnées dans l’accord sont satisfaites, l’acte de vente sera passé d’ici fin avril 2018. Le prix de vente offert est supérieur à la valeur estimée le 30 novembre 2016 (3,6 millions d’euros), bien que moins de la moitié du bâtiment soit louée.

    Si vous détenez des certificats, vous pouvez, selon nos calculs, tabler sur un montant d’un peu plus de 20 EUR net par certificat.

    Pari risqué

    Si nous tenons compte du prix offert pour l’objet 3, et l’extrapolons à l’ensemble des trois immeubles (objets 1, 2 et 3), nous pouvons estimer la valeur de liquidation du certificat à plus de 140 EUR net. Soit beaucoup plus que le cours actuel. Il peut donc être intéressant de conserver vos certificats. Mais ce conseil est uniquement destiné aux investisseurs audacieux et ce, pour deux raisons. La première est que la vente n’est pas encore totalement acquise (conditions suspensives). Et la seconde est que le contrat de bail avec Ewals court jusqu’au 31 mars 2018. Or, Ewals représente 93% des revenus locatifs. Dans le cas où le contrat de bail ne serait pas renouvelé (doutes quant à sa prolongation), le cours du certificat pourrait sérieusement en pâtir. Si ces risques vous effraient, mieux vaut vous défaire de vos titres.

    Cours au moment de l’analyse : 127,00 EUR

    Partagez cet article

  • Analyse
    Des nuages à l’horizon pour le certificat immobilier Genk Logistics il y a 2 ans - mardi 28 mars 2017
    Ewals, locataire de l’objet 1 du complexe, remet en question ses conditions de location.

    La valeur du certificat dépend beaucoup d’Ewals. Vu la crainte de le voir quitter les lieux, le certificat est devenu très spéculatif. Sur base de la dernière valeur d’expertise (novembre 2016), nous estimons la valeur de liquidation du certificat à ±140 EUR net.
    Vendez le. Fixez une limite autour du cours actuel (138 EUR).

    Partir ou rester à de meilleures conditions ?

    La société de transport Ewals, qui loue l’entièreté de l’objet 1 de Genk Logistics, a fait savoir qu’elle veut rapidement trouver des accords clairs en ce qui concerne la réception de l’objet et entamer prochainement des discussions éventuelles sur les états des lieux. On peut donc comprendre qu’Ewals ne prolongera pas son bail échéant le 31 mars 2018, à moins qu’il ne s’agisse d’une manoeuvre destinée à mettre la pression sur les gestionnaires de Genk Logistics, le but étant d’obtenir un nouveau bail, aux conditions plus favorables (un loyer moins élevé, donc).

    Impact important sur les revenus locatifs

    Le complexe de Genk Logistics se compose actuellement de trois parties, ou objets, à savoir :
    – l’objet 1, entièrement loué à Ewals
    – l’objet 2, partiellement vide
    – l’objet 3, loué pour moins de la moitié seulement
    Les revenus locatifs de l’objet 1 représentant environ 93% de l’ensemble des revenus locatifs, un départ d’Ewals constituerait assurément un coup dur pour le certificat.

    Et si Ewals devait partir ?

    En cas de départ d’Ewals, plusieurs options s’offrent aux gestionnaires. La première est une relocation en l’état à un autre locataire. Mais cette solution paraît difficile et risque de se faire à des conditions financières (nettement) moins favorables. La deuxième option est un redéveloppement du site, tout aussi difficile à concevoir vu la structure financière (certificat immobilier). Enfin, troisième et dernière option : mettre un ou plusieurs objets en vente. Une option qui n’est pas non plus idéale car sans la présence d’un locataire, les candidats acheteurs auront un plus grand pouvoir de négociation, ce qui pèsera sur le prix de vente.

    Un coupon plus élevé…

    Le coupon distribué en février 2017 (n°19) s’élevait à 16,89 EUR net. Soit 9% de plus que les prévisions (15,47 EUR net). En cause, un résultat opérationnel meilleur que prévu, poussé par des revenus locatifs en hausse et des frais en baisse. Nous tablons pour février 2018 sur une légère hausse du coupon, à 17,22 EUR net, grâce à la perspective d’une amélioration du résultat opérationnel.

    Cours au moment de l’analyse : 138 EUR

    Partagez cet article

  • Analyse
    Le vide locatif de Genk Logistics se réduit il y a 2 ans - mercredi 24 août 2016

    Un des trois bâtiments logistiques, inoccupé depuis le départ de Limburgse Distributie Maatschappij (LDM) le 31 janvier 2014, a retrouvé des locataires.

    Mais une autre épée de Damocles pend au-dessus de Genk Logistics.
    VENDEZ.

     

    Deux nouveaux contrats de location ont été conclus. Le premier avec Direct Aankoop Company (DAC) et le second avec Carglass, pour un total d’un peu moins de 50 % de la surface inoccupée depuis fin janvier 2014.
    Depuis le 16 juin, DAC loue 23 % de la surface avec un bail de 9 ans, résiliable après 3 et 6 ans. La première année, DAC bénéficie d’une réduction de 40 % sur le prix du loyer. La seconde année, la réduction sera de 32 %.
    En ce qui concerne Car Glass, le bail, d’une durée d’un an, a démarré le 1er juillet. A moins que Carglass ne résilie son contrat au bout d’un an, il sera prolongé de trois mois par tacite reconduction. Dans les deux cas, le loyer est nettement inférieur à celui payé par le précédent locataire.

     

    Même si nous attendons à un coupon plus élevé en février 2017 (15,60 EUR net contre 15,34 auparavant), nous vous conseillons de vendre ce certificat. Car sa valeur sera surtout déterminée par Ewals (locataire le plus important), dont le bail se termine fin mars 2018. Et rien ne dit jusqu’ici qu’Ewals va prolonger son contrat en 2018.

     

    Cours au moment de l’analyse : 144,22 EUR

     

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Segment Semi-industriel
Maximum sur les 12 derniers mois 76,46 EUR
Minimum sur les 12 derniers mois 47,50 EUR
Code ISIN BE0003740546
Bourse Bruxelles
Nombre d'actions existantes 117.000
Capitalisation boursière (en milliards) 0,01 EUR
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 4
Site Internet www.kbc.be/corporate/en/article/financing.html

Performance (en euros)

Rendement sur 3 mois 2,30 %
Rendement sur 6 mois 2,97 %
Rendement sur 1 an -20,31 %
Rendement sur 5 ans -8,30 %

Chiffre-clés par certificat

Dernier dividende net 0,00 EUR
Prochain dividende net 0,00 EUR
Taux d'occupation 15,00 %

Données boursières

Rendement net sur dividende attendu 0,00 %
×
Dites-nous ce que vous pensez
genk-logistics
Recommanderiez-vous l'utilisation de cette page à votre famille et vos amis? Donnez un score compris entre 1 (certainement pas) et 10 (certainement) *
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Votre commentaire (optionnel)
Envoyer et Fermer