Qrf

BE0974272040
17,00 EUR 12/11/2019 13:27:00 Bruxelles
-0,10 EUR (-0,58 %) Variation depuis la dernière clôture
12,9500 17,9000  52 semaines min max
3,27 % Rendement de dividende
17,89 EUR Valeur intrinsèque
Tous les détails
Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

D'où vient notre conseil

Articles

  • Analyse
    Le portefeuille de Qrf a subi une forte dévalorisation il y a 20 jours - mercredi 23 octobre 2019
    Cela a fait chuter la valeur intrinsèque à 17,89 EUR. La décote s’est ainsi effacée.
     
     
     
     

    Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous bénéficier de 5 crédits pour y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    Nouveau départ pour Qrf ? il y a 7 mois - vendredi 12 avril 2019
    Pas sûr. Les perspectives de la SIR ne sont guère prometteuses…

    Le cours affiche une décote de 28,7% par rapport à la valeur intrinsèque estimée au 31/01 (21,40 EUR). Le rendement sur dividende est de 3,7% net. Vu la petite taille du portefeuille, tout problème locatif pèse sur le résultat et sur le cours. Nous ne sommes pas chauds.
    VENDEZ.

    2018 moins grave que prévu

    En 2018, le bénéfice par action a reculé de 4,8%, à 1,52 EUR (nous avions prévu 1,50). Hors modifications, la valeur du portefeuille a baissé de 2,6%. Le taux d’occupation a diminué (de 97,5% fin 2017 à 94,8% fin 2018). Le dividende (qui faisait l’objet d’une grande incertitude) s’est finalement contracté de 40,7% (à 0,56 EUR net).

    Portefeuille en mouvement

    Le portefeuille est investi pour 90% en Belgique et 10% aux Pays-Bas. En 2018, la SIR n’a réalisé aucune acquisition. Mais elle a vendu des bâtiments (Mons, Marche-en-Famenne, Ostende et Sint-Niklaas), à des prix en moyenne 3,2% plus élevés que la dernière estimation et pour un total de ±8 millions d’euros. Début 2019, la SIR a intégré 9 immeubles (à Anvers et Ostende) issus de la famille Vanmoerkerke, en échange de l’émission d’actions (+26,3% !). La famille est ainsi devenue le plus gros actionnaire de Qrf (à 28,3%) et elle a pris en mains sa gestion (la directrice a été congédiée). La transaction a fait baisser l’endettement (à 47,9%, contre 52,1% le 31/12) et grimper la valeur du portefeuille de 23,8 millions (à ±294 millions le 31/1). Parmi les immeubles intégrés, deux étaient vides, mais avec une garantie locative de 6 mois (loyer payé). Un des deux est entretemps reloué.

    Perspectives : pas terrible

    Pour 2019, la SIR ne fait part d’aucune prévision chiffrée. Pas de nouvelles concernant l’immeuble de Sint-Niklaas que H&M a quitté fin août (et qui assurait 1,3% des loyers totaux). Aucune nouvelle non plus quant à la procédure judiciaire, avec H&M également, qui réclame des réductions de loyer pour les immeubles de Hasselt et d’Uccle (lesquels ont assuré en 2018 ±12% des revenus locatifs totaux). Tout est donc un peu dans le vague.
    Dans l’attente, nous misons sur un bénéfice par action de 1,25 EUR par an en 2019, 2020 et 2021 et supposons que Qrf tentera sur cette période de maintenir le dividende à niveau (0,56 EUR net).

    Cours au moment de l’analyse : 15,25 EUR

    Qrf est une SIR investissant principalement dans l’immobilier commercial urbain en Belgique (88% du portefeuille). Les immeubles détenus sont situés pour 90% en Belgique et 10% aux Pays-Bas.

    Partagez cet article

  • Analyse
    La réduction de capital de Qrf est approuvée il y a 10 mois - lundi 14 janvier 2019
    Le problème avec H&M subsiste.

    L’action est chère.
    VENDEZ.

    Qrf a tenu le 9/1 une assemblée générale extraordinaire qui a approuvé la réduction de capital formelle. De quoi permettre l’apport de 9 immeubles commerciaux (par émission d’actions) issus de la famille Vanmoerkerke, ainsi que de payer un dividende relatif à l’exercice 2018. Reste à voir quelle sera la décision de la justice en ce qui concerne la demande de révision du loyer à la baisse par le principal locataire H&M.

    Cours au moment de l’analyse : 14,85 EUR

    Qrf est une SIR investissant principalement dans l’immobilier commercial urbain en Belgique (88% du portefeuille). Les immeubles détenus sont situés pour 90% en Belgique et 10 % aux Pays-Bas.

    Partagez cet article

  • Analyse
    Le cours de Qrf a souffert de plusieurs déconvenues il y a 11 mois - jeudi 20 décembre 2018
    L’incertitude plane sur le dividende et le revenu locatif.

    Le cours a souffert de l’incertitude qui plane sur le maintien et le niveau du dividende, ainsi que du différend avec le principal locataire (H&M) sur le prix des loyers. La famille Vanmoerkerke veut s’occuper de renverser la vapeur. Dans l’attente de plus de clarté sur la ligne de conduite :
    VENDEZ.

    Pour pouvoir encore payer un dividende, en vertu de loi sur les SIR, il faut qu’une réduction de capital formelle soit approuvée par l’assemblée générale du 9/1 (le 18/12, le quorum requis n’était pas atteint). C’est une étape indispensable mais purement comptable, qui n’affecte pas les fonds propres (ni l’avoir de l’actionnaire). Ensuite, de nouvelles actions pourront être émises, pour intégrer dans la SIR des biens détenus par la famille Vanmoerkerke (9 biens commerciaux bien situés à Anvers et Ostende). La participation de la famille dans la SIR passera ainsi de 9,5 à 28,3%. Vu que l’opération se fait à un prix inférieur à la valeur intrinsèque, celle-ci diminuera (±1,40 EUR, à ±21,30 EUR), ce qui est au désavantage de l’actionnaire existant. L’endettement recule cependant aussi (de 53,8 à ±48,4%). Le CEO quitte le navire et la famille Vanmoerkerke reprend la bar-re, ce qui devrait dégager une économie de coûts de ±15%. En outre, le tribunal doit se prononcer sur la baisse de loyer réclamée par H&M (16,5% du revenu locatif), laquelle pourrait induire une nouvelle réduction de la valeur du portefeuille (suite au différend, une première réduction a déjà été actée).

    Cours au moment de l'analyse : 14,45 EUR

    Qrf est une SIR investissant principalement dans l’immobilier commercial urbain en Belgique (88% du portefeuille). Les immeubles détenus sont situés pour 90% en Belgique et 10% aux Pays-Bas.

    Partagez cet article

  • Analyse
    La famille Vanmoerkerke veut relever sa participation dans Qrf il y a 11 mois - vendredi 14 décembre 2018
    Elle veut aussi prendre les rênes de la SIR.

    L’action Qrf reste chère.
    VENDEZ.

     La famille Vanmoerkerke veut intégrer à la SIR une série de 9 immeubles commerciaux situés à Anvers et à Gand, et relever ainsi sa participation (de 9,5 à 28,3%). Elle veut aussi prendre les rênes de la SIR (que son CEO va quitter).
    La transaction permettra de réduire le taux d’endettement (de 53,8% à 48,4%), mais fera aussi baisser la valeur intrinsèque par action, ce qui est une moins bonne nouvelle pour l’actionnaire existant. Les détails doivent cependant encore être approuvés par une assemblée générale extraordinaire (le 18/12, ou, si le quorum de présences n’est pas atteint, le 9/1).

    Cours au moment de l'analyse : 13,55 EUR

    Qrf est une SIR investissant principalement dans l’immobilier commercial urbain en Belgique (88% du portefeuille). Les immeubles détenus sont situés pour 90% en Belgique et 10 % aux Pays-Bas.

     

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 17,90 EUR
Minimum sur les 12 derniers mois 12,95 EUR
Code ISIN BE0974272040
Bourse Bruxelles
Bêta 0,30
Nombre d'actions existantes 5.665.820
Volatilité 12,27 %
Capitalisation boursière (en milliards) 0,10 EUR
Volume de transaction (moyenne par jour en mille) 76
Site internet investor.qrf.be

Performance (en euros)

Qrf Belgian All Share Price Datastream REIT Belgium
Rendement sur 3 mois 14,38 % 5,01 % 10,45 %
Rendement sur 6 mois 24,43 % 6,10 % 19,88 %
Rendement sur 1 an 13,34 % 6,23 % 37,12 %
Rendement sur 5 ans -4,54 % 1,30 % 13,86 %

Chiffre-clé par action

2017 2018 2019(e)
Dividende (EUR) 0,95 0,56 0,56
Bénéfice courant (EUR) 1,62 1,52 1,25
Valeur intrinsèque 17,89 EUR
Taux d'endettement 55,70 %
Taux d'occupation 94,66 %

Données boursières

Rendement net sur dividende attendu 3,27 %
Rendement attendu pour le long terme 5,62 %
Sur (+) ou sous-évaluation (-) par rapport à la valeur intrinsèque -4,42 %
;