Analyse
Euronext : comment vivent les marchés ? il y a 7 ans - jeudi 1 avril 2010
Les différentes Bourses de la famille Euronext referment différents segments, avec chacun leurs propres modalités de négociations.

En un clin d’oeil
Jetons un rapide coup d’oeil sur les diverses entités d’Euronext. Les Bourses d’Euronext (Bruxelles, Paris, Amsterdam et Lisbonne) sont divisées en trois segments : Eurolist (le marché principal, strictement règlementé, Alternext et le Marché libre (moins stricts).
· Sur Eurolist, on trouve une série d’actions pour lesquelles on peut traiter en continu, de 9h à 17h30 : c’est le marché continu. On trouve aussi des actions pour lesquelles le cours n’est fixé qu’à des moments précis de la journée (11h30 et 16h30) : c’est le double fixing. Les actions suffisamment liquides cotent sur le marché continu. Les autres sur le double fixing. Il est possible qu’une action cotée en continu soit transférée sur le double fixing, parce que, pour diverses raisons spécifiques à l’entreprise, elle est devenue moins liquide. L’action Zenitel, p. ex., a subi un tel déménagement l’an passé, parce que le nombre de négociations du titre avait sérieusement chuté, suite aux nombreuses restructurations et aux pertes de la société. Le producteur d’huile de palme Sipef a quant à lui connu le sort inverse en 2009.
· Sur Alternext et le Marché libre, réservés à de plus petites sociétés soumises à moins de contraintes, la fixation des cours ne se fait qu’une fois par jour. Un simple fixing donc, qui a lieu à 15h.
· Pour les strips et les certificats immobiliers, il n’y a aussi qu’un seul cours par jour.

Avant-bourse
Sur le marché continu d’Euronext Bruxelles, on peut négocier en continu de 9 à 17h30, mais des procédures particulières sont aussi prévues pour les périodes avant-bourse et après-bourse. Ainsi, de 7h15 à 9h, c’est la pré-ouverture. Tous les ordres sont rassemblés dans le carnet d’ordres central et tout au long de la période, le système cherche un cours d’équilibre. Chaque nouvel ordre inscrit peut avoir une influence sur le cours d’équilibre théorique. Mais notez bien qu’à ce moment, aucune transaction n’a lieu. La procédure avant-bourse peut être fiévreuse pour les actions d’entreprises qui ont publié des nouvelles avant l’ouverture de la Bourse. Le cours d’équilibre peut alors sérieusement fluctuer. A 9 heures, au début des échanges, le cours d’équilibre devient cours d’ouverture. Il n’est pas rare que, suite à certains ordres d’achat ou de vente ou suit à une mauvaise interprétation des nouvelles publiées, le cours d’ouverture soit loin du cours utilisé plus tard pour les échanges.

Après-bourse
Après la clôture, des dispositions similaires sont prévues, mais pour 5 minutes seulement, de 17h30 à 17h35. A 17h35, l’ordinateur central calcule le prix d’équilibre pour un nombre maximum de titres donnés. De 17h35 à 17h40, des échanges sont encore possibles au cours de clôture, s’il y a toutefois contrepartie. Car si, par exemple, le cours de l’action XYZ est de 5,05 EUR mais que, au cours de ces 5 minutes, les seuls vendeurs qui interviennent placent des ordres à 5,06 EUR, il n’y aura plus de transaction.

Fonctionnement du fixing
Pour la procédure de fixing, les principes sont identiques à ceux qui sont d’application pendant la pré-ouverture ou pour déterminer les cours de clôture sur le marché continu.
· Avant le moment du fixing, donc avant 11h30 et 16h30 (double fixing) et avant 15h (simple fixing), tous les ordres sont rassemblés et l’ordinateur central détermine à quel cours un nombre maximum d’un titre donné peuvent être négociés. Jusqu’à une demi-heure après le fixing, on ne peut échanger qu’à ce cours défini. Après cette demi-heure, le marché entre à nouveau en pré-ouverture, jusqu’au fixing suivant. A noter que la différence de cours entre deux fixing ne peut pas dépasser 10 %. Si les 10 % sont dépassés, il n’y a pas d’échange et un cours d’équilibre théorique est déterminé, s’écartant de juste 10 % au-dessus ou en dessous du fixing précédent, de sorte que, lors du prochain fixing, les chances de négociations s’accroissent.
· Evidemment, sur le fixing, il est très dangereux de placer des ordres sans limite (nous l’avons expliqué dans notre précédent numéro, avec le cas du certificat immobilier La Hulpe). Si vous souhaitez agir sur le fixing, suivez de près la pré-ouverture (p. ex. sur le site de certains brokers on line), pour adapter vos limites et vos volumes aux conditions de marché du moment.

Partagez cet article