Analyse
La récession est terminée… mais tout n’est pas réglé il y a 7 ans - jeudi 23 septembre 2010

Le NBER a déclaré que la récession américaine s’était terminée en juin 2009.


C’est officiel ! Ce 20 septembre, le NBER (National Bureau of Economic Research; institut indépendant qui date les cycles économiques aux Etats-Unis), a déclaré que la récession américaine commencée en décembre 2007 s’était terminée en juin 2009. Elle a donc duré 18 mois, la plus longue depuis la grande crise de 1929.

Le NBER précise néanmoins que fin de récession ne signifie pas forcément reprise forte. Au cours de la période de baisse de l’activité économique, on a constaté une chute du PIB, ainsi que des revenus de l’emploi, de la production industrielle et des ventes dans les magasins.
Ces derniers trimestres, le PIB et la production industrielle ont bien connu un net rebond. Mais en revanche, les revenus et la consommation ne connaissent qu’un léger frémissement haussier, l’emploi est toujours en attente d’une véritable amélioration et l’activité économique est toujours inférieure à ce qu’elle était à la veille de la récession (au deuxième trimestre, le PIB américain était de 1,3 % moins élevé que lors de son sommet de 2007).
Enfin, si le NBER a officiellement annoncé la fin de la récession, il n’exclut pas l’hypothèse d’une rechute économique.

Bref, bien que sortis de la récession, les Etats-Unis sont toujours dans une période difficile. C’est pourquoi la Réserve fédérale a clairement évoqué, lors de sa dernière réunion, une politique assez accommodante. Si sa politique monétaire reste pour l’instant inchangée, la Fed n’exclut pas la possibilité d’injecter de nouvelles liquidités, pour tenter une nouvelle fois de relancer l’activité économique.

Cette perspective a fait fléchir le dollar…et renforcé le brouillard conjoncturel.

Pour l’investisseur, mettre une bonne stratégie en place est donc encore un peu plus compliqué…

Partagez cet article