Analyse
Avril difficile pour le dollar il y a 6 ans - mardi 3 mai 2011

Le billet vert est au plus bas depuis plusieurs années face aux principales devises mondiales.


Chute de 5 %

Bien que la demande d’aide financière du Portugal et les déficits plus élevés que prévu en Grèce aient fait exploser les taux de ces deux pays et réactivé les craintes liées à la dette souveraine européenne, le dollar est parvenu à perdre 5 % face à l’euro. Il faut dire qu’en Europe, la Banque centrale européenne (BCE) a augmenté ses taux directeurs, pour la première fois depuis 2008. Le redémarrage des économies du centre et du nord de l’Europe, l’amélioration du marché du travail et le réveil de l’inflation (à 2,8 % selon une première estimation) ont poussé la BCE à entamer la normalisation de sa politique monétaire, alors qu’aux Etats-Unis, la Réserve fédérale a réaffirmé vouloir laisser ses taux au niveau plancher actuel de 0 à 0,25 %. Toujours préoccupée par une croissance faiblarde (1,8 % au premier trimestre), un marché immobilier déprimé et un taux de chômage élevé, la banque centrale américaine ne compte pas relever ses taux avant fin 2011, au plus tôt. En outre, alors qu’un peu partout en Europe, les gouvernements multiplient les plans d’austérité, les Etats-Unis tardent à mettre en place une stratégie cohérente de réduction des déficits. Première victime de ce laxisme fiscal et monétaire, le dollar est au plus bas depuis plusieurs années face aux principales devises mondiales, et au plus bas de tous les temps face au franc suisse ou au dollar australien. Une dégringolade qui n’a pas manqué d’influencer les marchés des matières premières et métaux précieux.

 

Refuge

Valeur refuge par excellence, l’or a dépassé les 1 535 USD l’once et les cours du pétrole s’envolent. Les marchés donnent donc des signes contradictoires : alors que les Bourses et les marchés des matières premières sont en (relative) confiance et fêtent la perspective de liquidités abondantes et bon marché pour une période prolongée (ce qui devrait doper les cours), les marchés obligataires se font plus prudents, les investisseurs cherchant refuge auprès des devises solides, issues de pays aux finances publiques saines.

 

Pays émergents

Les devises des pays émergents sortent également grandes gagnantes de l’affaiblissement du dollar, avec un yuan chinois à un sommet de 18 ans face au billet vert. Si l’on pouvait craindre que la hausse généralisée des taux dans les pays développés mène les investisseurs à rapatrier leurs capitaux, faisant chuter les devises des pays émergents, la décision de la Fed de garder ses taux inchangés pour une période prolongée leur offre un ballon d’oxygène. Mais à notre avis, ce n’est que partie remise.
Il y a fort à parier que la hausse des taux directeurs européens et la fin progressive des rachats de dette par les banques centrales des pays industrialisés se traduira par des taux d’intérêt plus élevés dans le monde industrialisé, ce qui mettra sous pression les devises et l’obligataire des pays émergents.

 


Tableau des devises

Code
ISO
Cours
en euro
29/04/11
Evolution en % sur
Fluctu-
ations
Perspectives
1 mois
1 an
5 ans
1 an
Long terme
DKK
0.1341
-0.02
-0.20
0.03
faibles
=
=
GBP
1.1243
-0.47
-2.34
-22.09
fortes
=
++
SEK
0.1118
0.11
7.78
4.04
modérées
+
++
CHF
0.7761
0.76
11.24
21.59
modérées
=
=
NOK
0.1287
1.00
1.02
0.11
fortes
=
-
USD
0.6741
-4.35
-10.38
-15.09
fortes
-
++
CAD
0.7104
-1.94
-4.33
0.27
fortes
=
+
AUD
0.7377
1.22
5.36
22.46
fortes
=
--
NZD
0.5443
1.26
-0.95
7.82
fortes
=
--
JPY
0.8307
-2.29
3.84
19.50
fortes
-
++

 

Inflation et taux d'intérêt en % (29/04/2011)
Devise
Inflation
mois
Taux
3 mois
Trend
Taux
5 ans
Trend
Taux
10 ans
Trend
EUR
2.8
Apr
1.38
+
2.78
+
3.70
+
DKK
2.7
Mar
1.27
=
2.70
+
3.27
+
GBP
4.0
Mar
0.80
=
2.11
+
3.38
+
SEK
2.9
Mar
1.83
+
2.87
+
3.21
+
CHF
1.0
Mar
0.19
=
1.37
+
1.96
+
NOK
0.9
Mar
2.71
+
2.99
+
3.57
+
USD
2.7
Mar
0.21
=
1.39
+
3.08
+
CAD
1.7
Mar
1.20
+
2.28
+
3.10
+
AUD
3.3
Mar
4.85
+
5.14
+
5.39
+
NZD
4.5
Mar
2.83
=
4.19
+
5.34
+
JPY
-0.7
Mar
0.19
=
0.38
+
1.05
+

Partagez cet article