Analyse
Black Friday : un grand jour pour le consommateur il y a 5 ans - mardi 29 novembre 2011

Les USA ont fêté le Black Friday, le jour qui marque le début des achats de fin d’année. Une journée observée avec beaucoup d’attention, parce qu’elle indique sur quel ton l’année se terminera.

Foule en délire

Le Black Friday, ou vendredi noir, est le vendredi qui suit Thanksgiving, une importante fête traditionnelle américaine, à l’occasion de laquelle on partage la dinde en famille.
Le Black Friday doit son nom aux foules qui envahissent les magasins ce jour, qui marque le début des achats de fin d’année. Les grands magasins ouvrent dès 4h du matin et les entreprises font le pont, donnant ainsi à la plupart des américains la possibilité de faire leurs emplettes.
Les distributeurs ne veulent pas manquer la plus importante période de vente de l’année et font des réductions, des promotions.
Et cette année, les réductions se sont avérées substantielles, car les distributeurs craignaient des ventes plus faibles, compte tenu de la faible confiance des consommateurs. Ils ont clairement choisi de protéger leur part de marché, au risque d’une moindre rentabilité.

 

Signal important

Vu que les dépenses des ménages comptent pour les deux tiers de l’économie américaine, on ne s’étonnera pas de voir bon nombre d’observateurs boursiers se pencher avec la plus grande attention sur le succès du plus grand jour des ventes de détail de l’année.
Car ce succès constituera un signe important, permettant d’évaluer comment se terminera l’année économique et de sentir dans quelle mesure les dépenses futures des américains seront influencées par l’incertitude de l’environnement économique actuel.

Partagez cet article