Analyse
Tableau de bord des marchés en novembre il y a 5 ans - mardi 6 décembre 2011

Stabilité des devises, rupture obligataire.

Devises

En novembre, l’euro est resté parfaitement stable face à la plupart des devises du globe. Les deux exceptions sont le dollar américain et le yen, qui ont gagné tous deux 4 %. Mais cela relève plus du hasard du calendrier que d’une tendance de fond, le rebond de l’euro début décembre effaçant quasi toutes les pertes de novembre. Globalement, la parité euro/dollar continue de fluctuer dans des bandes étroites, les forces plaidant pour l’une ou l’autre devise s’annulant au final. Tandis que la crise de la dette et le retour de la récession pénalisent l’euro, la création monétaire affaiblit le dollar. Si, à court terme, une devise pourrait prendre le dessus sur l’autre, à moyen terme, nous pensons que le taux de change euro/dollar continuera de rester relativement stable.

 

Tableau des devises
Code ISO
Cours
en euro
30/11/11
Evolution en % sur
Fluctuations
Perspectives
1 mois
1 an
5 ans
1 an
Long
terme
DKK
0.1345
0.05
0.22
0.24
faibles
=
=
GBP
1.1684
0.96
-2.34
-21.27
fortes
=
=
SEK
0.1102
-0.65
0.84
-0.11
modérées
+
++
CHF
0.8162
-0.87
5.89
29.61
fortes
=
+
NOK
0.1288
-0.95
4.10
5.13
fortes
=
-
USD
0.7429
3.62
-3.30
-1.53
fortes
=
+
CAD
0.7306
1.22
-2.32
10.60
fortes
=
+
AUD
0.7631
0.33
3.58
28.13
fortes
=
--
NZD
0.5776
-0.80
1.06
11.82
fortes
=
--
JPY
0.9569
4.08
4.35
46.70
fortes
-
=

Obligations

Sur le marché obligataire, novembre a par contre été fort chahuté. Dès le milieu du mois, les investisseurs ont massivement délaissé les dettes étatiques et les taux d’intérêt se sont brusquement envolés. En Belgique, la référence à dix ans a atteint 5,72 %. Les taux italiens ont culminé à 7,37 % et les espagnols à 6,73 %. L’Allemagne n’a pas été épargnée et a vu son coût du crédit à dix ans bondir de 1,80 % à 2,37 %, les investisseurs boudant même une émission obligataire germanique un peu chiche. Si la fièvre des marchés est un peu retombée en fin de mois, ce brusque renchérissement du loyer de l’argent ne doit pas être oublié. Globalement, le coût du crédit est appelé à grimper. Alors que la santé financière des Etats s’est détériorée et que l’inflation européenne est ancrée à 3 %, les taux d’intérêt de ces dernières années, historiquement faibles, ne suffisent plus pour couvrir l’érosion monétaire et le risque. Il est donc logique que les investisseurs réclament une meilleure rémunération.

Pour vous prémunir de toute aggravation de la crise dans la zone euro, réservez une part de vos investissements aux sicav d’obligations émises par des pays aux finances saines, comme le Danemark, la Suède ou le Canada.

 

       Inflation et taux d'intérêt en % (30/11/11)
Devise
Inflation
mois
Taux
3 mois
Trend
Taux
5 ans
Trend
Taux
10 ans
Trend
EUR
3.0
Nov
1.48
-
2.76
+
4.18
+
DKK
2.5
Sep
1.38
-
0.77
+
1.78
+
GBP
5.0
Oct
1.05
=
0.93
+
2.08
+
SEK
3.2
Sep
1.19
=
1.07
+
1.65
+
CHF
0.3
Sep
0.05
=
0.19
+
0.82
+
NOK
1.3
Sep
3.06
=
1.42
+
2.38
+
USD
3.5
Oct
0.40
=
0.58
+
1.78
+
CAD
2.1
Oct
1.18
+
1.31
+
2.06
+
AUD
3.5
Sep
4.80
-
3.21
+
3.79
+
NZD
4.6
Sep
2.77
=
2.88
+
3.92
+
JPY
-0.1
Oct
1.03
=
0.32
+
0.90
+
Nos prévisions portent sur un horizon d’environ 6 mois.

Partagez cet article