Analyse
L’optimisme gagne la FED il y a 5 ans - jeudi 15 mars 2012

Aux USA, ces derniers mois, les bonnes statistiques donnent l’image d’une économie qui se redresse, lentement, mais de plus en plus solidement. Et un nouveau cycle vertueux semble s’enclencher.

Le rapport sur l’emploi de février aux USA a annoncé la création de 227 000 postes de travail. De quoi améliorer le moral et le pouvoir d’achat des Américains. Les ventes de détail ont de nouveau bondi de 1,1 % en février (après avoir déjà progressé de 0,6 % en janvier par rapport au mois précédent). C’est la plus forte hausse depuis septembre 2011. La hausse est robuste dans pratiquement tous les types de produits et les ventes de biens durables ont été particulièrement dynamiques (signe du moral des ménages).

Avec le retour de la consommation des ménages, l’optimisme est de mise pour la croissance des prochains trimestres.

Même la Réserve fédérale américaine, très prudente dans son analyse depuis le début de la crise, commence à se montrer plus optimiste. A l’issue du comité de politique monétaire du 13 mars, où le statu quo a prévalu sans surprise, la Fed a distillé un communiqué de presse légèrement plus positif. Tout en pointant qu’il reste beaucoup à faire, elle salue l’amélioration de la situation économique et du marché du travail. Alors que le taux de chômage est toujours trop élevé pour satisfaire son double objectif de stabilité des prix et de plein emploi, la Fed poursuivra sa politique très accommodante. Mais avec l’amélioration de la situation économique du pays, la probabilité de mesures supplémentaires diminue.

 

Concrètement, le dollar ne souffrira plus d’une politique monétaire toujours davantage expansionniste et les entreprises profiteront de la poursuite de la reprise. Les actions américaines et les sicav d’actions américaines sont donc incontournables.

 

Partagez cet article