Analyse
Qu’est ce qui influence les cours de change ? il y a 5 ans - mercredi 11 avril 2012

Sur le marché des devises, plus de 1 000 millards de dollars qui sont échangés chaque jour. Les variations de cours sont importantes, tant à court qu’à long terme. Mais quels éléments influencent ces fluctuations ?

Economie et inflation

Le marché des devises fonctionne de manière ininterrompue, du dimanche soir au vendredi soir, et surfe sur la vague des mouvements d’argent et de l’actualité. A court terme, ces marchés sont très volatils. Il est quasi impossible de prévoir les mouvements des cours. Les intervenants des marchés réagissent au quart de tour à la moindre nouvelle et à la publication des indicateurs macro-économiques. Les indicateurs qui ont le plus grand impact sont ceux qui ont une valeur de prévision sur la force de l’économie, comme par exemple la confiance des consommateurs et des entreprises. Les chiffres du chômage sont aussi pris en compte. Plus l’économie sera forte, plus la chance est importante de voir la banque centrale relever ses taux directeurs (positif pour la devise). Plus l’économie s’annonce faible en revanche, plus la politique monétaire des banques centrales se fera souple (négatif pour la devise). Les chiffres de l’inflation ont aussi leur importance. Car une inflation élevée peut aussi inciter les banques centrales à relever les taux, rendre une devise plus attrayante et faire grimper son cours.
En résumé donc, à court terme, le marché des devises dépend beaucoup des attentes qu’il peut avoir des comportements futurs des banques centrales. Au moindre changement de sentiment, le cours d’une devise peut subir un brusque revirement.

 

Taux d’intérêt

A long terme, le cours d’une devise dépendra pour beaucoup de l’évolution des taux, de la force de l’économie et de l’inflation.
Si les taux dans un pays sont élevés et que les fondamentaux de l’économie sont solides, et d’autant plus si l’inflation est sous contrôle, les investisseurs (institutionnels) seront tentés d’investir dans ce pays, ils achèteront des actifs libellés dans la devise de ce pays et feront grimper son cours.

 

Nos conseils en devises

Pour l’heure, nous conseillons la couronne suédoise, au travers d’obligations individuelles ou de la sicav d’obligations KBC Renta Sekarenta, le dollar canadien (CAD) via la sicav KBC Renta Canarenta, la couronne danoise (DKK) via la sicav KBC Renta Decarenta et le zloty polonais (PLN) via la sicav KBC Renta Zlotyrenta.

 

Leurs poids dans votre portefeuille dépendra de votre horizon de placement et de votre profil de risque. Consultez notre stratégie.

 

Partagez cet article