Analyse
Chute de l’inflation américaine il y a 5 ans - mardi 22 mai 2012

En cause, le repli des prix énergétiques et la modération des hausses de prix des autres biens.

A près de 4 % en septembre 2011, l’inflation américaine a depuis lors reculé pour tomber à 2,3 % en avril, contre 2,7 % en mars. En cause, le repli des prix énergétiques et la modération des hausses de prix des autres biens. Et alors que les cours pétroliers chutent ces dernières semaines, l’inflation américaine continuera de s’assagir ces prochains mois.

 

La modération des pressions inflationnistes soutiendra le pouvoir d’achat des ménages et donc leur consommation, quelque peu en berne en avril. Après avoir bondi de 0,7 % en mars, les ventes de détail n’ont en effet grimpé que de 0,1 % en avril. Mais la hausse de 6,4 % sur base annuelle reflète toujours une économie dynamique et tout est en place pour une poursuite de la reprise.

 

Partagez cet article