Analyse
Le Royaume-Uni s’enfonce dans la récession il y a 5 ans - mercredi 13 juin 2012

Les premiers indicateurs économiques d’avril étaient particulièrement attendus.

Les actions britanniques présentant une valorisation attractive restent cependant une diversification incontournable.

 

Au cours des deux derniers premiers trimestres, l’activité économique anglaise a reculé de 0,3 %. Les premiers indicateurs économiques d’avril étaient dès lors particulièrement attendus. Malheureusement, ils ne laissent espérer aucun rebond.

En avril, la production industrielle a stagné par rapport au mois précédent. Sur base annuelle, l’industrie affiche de la sorte un recul d’activité de 1 %. Les industriels sont confrontés à une forte chute de la demande due à l’austérité pratiquée dans le pays et au ralentissement économique mondial.

Ce mauvais chiffre d’avril laisse craindre une aggravation de la récession au deuxième trimestre et éloigne les espoirs d’un trou d’air passager.

Les responsables politiques et monétaires devront réagir. Le gouvernement devra sans doute adoucir la politique d’austérité. Du côté de la Banque d’Angleterre, où le statu quo a été privilégié lors du dernier comité de politique monétaire, la pression s‘accroît pour une reprise des injections de liquidités. Car si cette politique affaiblit la livre, elle soutient l’activité économique et aide les entreprises.

 

Partagez cet article