Analyse
Dépôts auprès de la BCE au plus bas il y a 5 ans - mardi 17 juillet 2012

Recul de plus de 800 à 325 milliards d’euros.

Continuez à diversifier votre portefeuille en dehors de la zone euro. Côté obligataire, la Suède, le Danemark, le Canada et la Pologne gardent notre préférence.
Côté actions, Etats-Unis, Royaume-Uni et Chine sont présents dans la plupart de
nos portefeuilles, accompagnés ici et là de la Suède, de la Suisse et, pour les portefeuilles dynamiques à très long terme, de l’Inde, du Brésil et de la Russie.

 

En abaissant le taux qu’elle offre aux banques y déposant de l’argent à 0 % à un jour, la Banque centrale européenne visait à réduire les montants entreposés et à faire tourner davantage ces liquidités. Un pari en partie réussi puisque les dépôts des banques sont passés de plus de 800 à 325 milliards d’euros à peine le 11 juillet, le niveau le plus bas de l’année.

 

Hélas, les banques n’en privilégient pas moins la sécurité avant tout et les liquidités ne s’orientent donc pas vers les crédits ou les marchés de la dette italienne ou espagnole, mais bien vers des placements relativement sûrs.

 

Et ce n’est pas tout : une partie considérable de ces fonds a aussi quitté la zone euro, poussant les taux américains, suisses, danois ou britanniques à la baisse et affaiblissant l’euro, au plus bas depuis juin 2010.

Partagez cet article