Analyse
Economie américaine : déception, réaction…. il y a 5 ans - mercredi 4 juillet 2012

Pour la première fois depuis trois ans, l’industrie américaine est entrée en contraction. Mais cela ne nous effraie pas.

Selon l’indice ISM, qui mesure l’activité perçue par les directeurs d’achat des entreprises américaines, l’activité au mois de mai était à 53,5 points et celle de juin a été de 49,7 points. Or, tout résultat en dessous de 50 points est le signe d’une contraction de l’activité.
Un retour en récession de l’économie américaine semble néanmoins peu probable.

 

Les actions américaines restent présentes dans nos portefeuilles de sicav. 

 

Et certaines sont particulièrement intéressantes. Achetez Kimberly Clark, Abbott Laboratories, General Electric, Chevron, Intel, AT&T et Accenture.

 

Stimuli en vue

Sans un redémarrage en bonne et due forme de la demande américaine, et de la production qui suivra pour la satisfaire, le marché du travail tardera à se normaliser. Or, son bon fonctionnement est une des priorités de la Réserve fédérale. Dès lors, deux semaines à peine après sa décision de laisser sa politique monétaire inchangée, face aux chiffres décevants publiés, la Fed risque bien de changer son fusil d’épaule et d’avancer vers une nouvelle vague de stimuli pour l’économie.

 

En outre, à quelques mois à peine de l’élection présidentielle, il ne serait pas étonnant de voir la Maison Blanche utiliser tous les moyens à sa disposition pour relancer la croissance, afin d’assurer la réélection du président.

 

Investissez

Certes, en 2012 comme en 2013, la croissance américaine ne sera pas extraordinaire. Mais l’économie américaine restera plus dynamique que cella de la zone euro, la Bourse y est moins volatile que chez nous, les rendements espérés sont plus élevés et les cours sont globalement à un niveau convenable. Assez d’arguments donc pour encore investir aux USA.

 

Partagez cet article