Analyse
Que s’est-il passé la semaine passée ? il y a 5 ans - vendredi 6 juillet 2012

Sommet européen, baisse des taux… comment les marchés ont-ils réagi ?

La semaine en Bourse

Le sommet européen de Bruxelles a d’abord créé une euphorie exagérée et dopé les valeurs les plus cycliques. Les marchés sont ensuite peu à peu revenus sur terre, face notamment à une crainte de dégradation de l’économie mondiale, ravivée par l’intervention simultanée des banques centrales européenne, chinoise et anglaise.

 

A l’exception des Bourses italiennes et espagnoles, la plupart des indices, y compris le Bel 20, clôturent toutefois dans le vert. Les poids lourds belges ont évolué en ordre dispersé. AB InBev (+2,5 %) a continué sur sa lancée, initiée par l’annonce du rachat des parts non encore détenues du producteur de la Corona. GDF Suez (-3,7 %)a quant à lui encore souffert (exagérément) des nouvelles initiatives réglementaires belges et françaises. Les actions cycliques belges n’ont pas été à la fête. Les rumeurs d’avertissement sur résultats chez Solvay  (-1,3 %) et les mauvaises nouvelles du côté de Nyrstar (-12,7 %)ont pesé sur l’indice de la Bourse. Du côté des plus petites capitalisations, Picanol (+11,1%) s’est envolée (et le groupe prévoit un bon second semestre).

 

La BCE baisse ses taux

La BCE a réduit son taux directeur de 0,25 %, sans annoncer de mesures plus vigoureuses pour l’économie ou pour régler notre principal motif d’inquiétude : la crise de la dette publique.
A Madrid et à Milan, les taux se sont tendus.
En Belgique, ils sont descendus à un niveau historiquement faible (le taux à 10 ans ne dépasse plus 2,80 %). Le taux des comptes d’épargne pourrait donc encore baisser d’ici la fin de l’année. Mais ces comptes restent le placement privilégié pour vos liquidités, à condition d’opter pour un compte généreux.

 

A guetter

La saison des résultats semestriels commence la semaine prochaine avec ceux d'Alcoa. Après les récentes mises en garde de Danone et Procter & Gamble, les prévisions des entreprises pour le reste de l’année seront scrutées. Nous y reviendrons régulièrement.

Partagez cet article