Analyse
La semaine écoulée il y a 5 ans - vendredi 31 août 2012

Investisseurs dans l’attente des interventions des banques centrales.

Bourses

S&P 500, Stoxx Europe 50 et Bel 20 ont clôturé la semaine dans le rouge.
Les investisseurs se sont montrés prudents, préférant attendre les futures actions des banques centrales américaines et européennes.
Mais aux USA, l’opportunité d’une intervention de la Fed est rendue plus incertaine par certains bons indicateurs récemment publiés.
Et en Europe, les tractations entre dirigeants quant aux modalités de soutien aux pays en crise ayant repris de plus belle, déclarations et rumeurs contradictoires ont affecté les indices.

 

Taux et devises

L’hypothèse d’une intervention de la BCE (et donc d’un accord politique) pour faire baisser les taux en Espagne et en Italie ont permis à ces derniers de reculer quelque peu. A contrario, le taux belge à 10 ans a légèrement grimpé, pour se rapprocher de 2,6 %.
L’euro a progressé face à la plupart des devises et s’est maintenu au-dessus de 1,25 USD pendant une large partie de la semaine.

 

Entreprises

- Les secteurs cycliques ont fait les frais des interrogations quant à la demande mondiale; les prix du cuivre et du minerai de fer ont reculé, le secteur des minerais a cédé 4 % et celui de l’automobile a perdu 2 %.
- A Bruxelles, D’Ieteren a publié un résultat moins mauvais que prévu; Picanol (conservez) et surtout EVS (achetez) ont publié de très bons rapports; Telenet (vendez) a perdu plus de 10 %, suite à sa réduction de capital, mais reste chère ; l’actionnaire majoritaire de VPK Packaging (conservez) a annoncé une offre sur le groupe à 33 EUR.

 

A surveiller

Mardi 4 septembre

Indicateur ISM de l’industrie américaine.

 

Mercredi 5 septembre

Indice PMI (perception de l’activité par les directeurs d’achats européens) qui permettra de mieux cerner la nécessité et l’ampleur d’une intervention des banques centrales.

 

Jeudi 6 septembre

- Indicateur ISM du secteur des services aux USA.
- Réunion de la politique monétaire de la BCE pouvant échouer sur des indications du président qui pourraient donner le ton des marchés les semaines suivantes.

 

Vendredi 7 septembre

Chômage aux USA.

 

Partagez cet article