Analyse
La BCE passe à l’action, les marchés apprécient ! il y a 5 ans - vendredi 7 septembre 2012

Très attendues, les mesures annoncées par la BCE pour tenter de sortir la zone euro de la crise ont été saluées par les investisseurs.

La Banque centrale européenne a laissé inchangé, hier, son taux directeur, à 0,75 %. Mais c’est une autre mesure que les marchés attendaient. Et l’institution de Francfort n’a pas déçu.

 

La BCE a en effet décidé de lancer un nouveau programme d’achats de la dette des pays de la zone euro en difficultés. Le nouveau programme vise à faire baisser les taux d’intérêt dans les pays qui sont dans le collimateur des investisseurs. Concentrés sur les maturités de 1 à 3 ans, les achats de la BCE sont potentiellement illimités dans le temps et en volume. Par contre, ils n’interviendront que lorsque le pays en difficultés aura demandé de l’aide auprès de ses partenaires européens et donc accepté une tutelle européenne dans la gestion de ses comptes publics.

 

Cette conditionnalité est essentielle aux yeux de la BCE qui ne veut pas aider un pays sans que celui-ci procède aux indispensables ajustements économiques et budgétaires.
Dernier détail qui a de l’importance pour les investisseurs, la BCE renonce à son statut de créancier privilégié et subira les mêmes pertes que le secteur privé si le pays aidé ne parvenait pas à rembourser ses dettes.

 

Avec ce nouveau programme, la BCE a clairement fait ce qu’il fallait pour surmonter la crise de la dette. La balle est maintenant dans le camp des Gouvernements ayant besoin d’aide qui doivent accepter la tutelle européenne, prendre des mesures pour réduire les déficits publics et améliorer la compétitivité, l’autre problème trop souvent ignoré des économies européennes en difficultés.

 

Les marchés boursiers ont bien réagi à l’annonce de la BCE. Hier, jeudi, le Bel 20 progressait de 2,2 %, l’EuroStoxx 50 de 3,4 %. La Bourse de Madrid – l’Espagne est au centre des préoccupations – a bondi de 4,9 %. Enfin, les taux espagnols et italiens se sont nettement détendus.

Partagez cet article