Analyse
Consommation européenne toujours déprimée il y a 5 ans - jeudi 8 novembre 2012

Par précaution ou par nécessité, les Européens limitent leurs dépenses.

Dans la zone euro, c’est la morosité qui prévaut au niveau de la consommation des ménages. Avec le retour de la récession, un taux de chômage à un sommet historique et une crise de la dette toujours menaçante, l’heure n’est pas à la fête.

D’août à septembre, le volume des ventes du commerce de détail a chuté de 0,2 %. Sur base annuelle, la chute est de 0,8 %. Et certaines réalités nationales sont plus dramatiques : de septembre 2011 à septembre 2012, le volume des ventes s’est effondré de 12,6 %, en Espagne, de 10 % en Grèce et de 5,8 % au Portugal.

L’économie européenne va mal et ne rebondira pas ces prochains trimestres. D’autant moins que la crise de la dette est toujours présente. L’accalmie des dernières semaines sur les marchés obligataires ne doit pas faire oublier que d’importantes échéances approchent.

 

Partagez cet article