Analyse
La Chine ne peut plus attendre il y a 4 ans - mardi 13 novembre 2012

Après avoir brillamment réussi son pari international, le pays doit mener à bien sa mutation domestique.

L’économie chinoise est en pleine transition. La Bourse chinoise est fort volatile mais compense cependant par des espoirs de rendement hors norme. Elle est présente dans tous nos portefeuilles.
Vous pouvez y investir par le biais de la sicav
Fidelity China Focus EUR A.

 

L’ouverture du Congrès du Parti communiste chinois a déclenché une pluie de bonnes nouvelles statistiques relatives au mois d’octobre : production industrielle en hausse annuelle de 9,6 %, explosion de 14,5 % des ventes de détail, inflation contenue à 1,7 %. Des chiffres opportunément publiés pour démontrer l’excellent bilan économique de l’équipe dirigeante qui s’apprête à passer le relais…

 

Mais des doutes persistent sur l’exactitude des statistiques chinoises et ces chiffres cachent mal les errements des dernières années ainsi que la prédominance des scandales de corruption sur les indispensables réformes.

 

La Chine engrange les derniers dividendes de son ouverture au monde entamée il y a 30 ans et doit penser à son prochain développement.

Partagez cet article