Analyse
L’Australie s’inquiète pour son dynamisme économique il y a 5 ans - mercredi 21 novembre 2012

Les autorités estiment qu’un assouplissement monétaire serait approprié.

La poursuite de l’assouplissement monétaire ne rendra pas attractif les actifs australiens.
Le dollar australien reste surévalué de 33 % face à l’euro, malgré son repli de 6 % depuis son sommet du 9 août. Cela exclut tout investissement australien.

 

Malgré une croissance économique annuelle de 3,7 % en un an et un taux de chômage limité à 5,4%, l’Australie s’inquiète. Car les exportations ralentissent et ont même reculé de 1 % de août à septembre.

 

En cause, le ralentissement de la Chine, qui absorbe le quart des exportations australiennes. Le secteur minier est particulièrement touché (60% des expéditions australiennes vers la Chine se composent de minerai de fer).

 

La Banque d’Australie procédera donc encore à une baisse du loyer de l’argent dans les prochains mois (elle a déjà ramené son taux directeur de 4,75 % à 3,25 % entre novembre 2011 et octobre 2012), pour soutenir l’investissement productif et le secteur immobilier, les deux secteurs les plus vulnérables à un retournement conjoncturel.

 

Partagez cet article