Analyse
Evolution des devises en novembre il y a 4 ans - mardi 4 décembre 2012

Recul du yen, du real et de la roupie.

Japon : vendez vos avoirs en yen.

Le mois passé, l’euro est resté stable face à toutes les devises des pays industrialisés, hormis le yen, auquel il a pris 3 %. Depuis fin juillet, le recul de la devise japonaise atteint 10 %. Considéré comme une valeur refuge, le yen restait jusqu’il y a peu recherché, malgré les difficultés de l’économie japonaise. Cela semble avoir changé. L’endettement public au Japon (200 % du PIB) échappe de plus en plus à tout contrôle, l’économie piétine et la déflation est devenue la norme. Le yen a perdu de sa superbe, au grand soulagement des autorités nippones,qui voient dans la force du yen une partie de leurs problèmes.

Brésil : investissez à titre de diversification via la sicav d’actions JPM Brazil Equity A.

Le real a perdu 20 % ces quinze derniers mois. Pénalisé par la crise occidentale et le ralentissement de la Chine, le Brésil se voit forcé de prendre des mesures (travaux d’infrastructures confiés au privé, baisses de taxes…), ce qui est une excellent nouvelle. Pour relancer l’activité économique, les autorités ont baissé par dix fois les taux directeurs. Aujourd’hui à 7,25 % contre 12,5 % en août 2011, le loyer de l’argent est devenu moins attractif pour les investisseurs qui, du coup, ont délaissé le real.

Inde : si vous n’avez pas peur du risque, achetez à titre de diversification la sicav d’actions Aberdeen Indian Equity A2.

En Inde, la baisse des taux d’intérêt est trop modeste pour expliquer le repli de la roupie indienne (-3 % en novembre face à l’euro, -20 % sur deux ans). Ce sont plutôt les fondamentaux économiques et en particulier l’inflation élevée qui en sont la cause. Parfois contrebalancé par l’afflux d’investissements étrangers en périodes de forte croissance, le recul de la roupie apparaît aujourd’hui au grand jour avec le ralentissement économique.

 

Partagez cet article