Analyse
Les taux australiens baissent encore il y a 4 ans - mardi 4 décembre 2012

Ce 4 décembre, la banque centrale australienne a réduit son taux directeur de 0,25 %, à 3 %, le plus bas niveau depuis 50 ans.

Cela n’a pas affecté le dollar australien, pourtant surévalué de 30 % face à l’euro. Devise chère, taux en baisse, vendez vos sicav d’obligations en dollar australien. Vous empocherez au passage une jolie plus-value. KBC Renta AUD-Renta s’est ainsi appréciée de 12,6 % ces douze derniers mois et de 13,5 % par an au cours des cinq dernières années.

 

Pourquoi une nouvelle baisse des taux ?

Les autorités australiennes justifient ce sixième assouplissement monétaire depuis novembre 2011 par la détérioration des perspectives de croissance à travers le globe, et notamment la situation en Europe qui est toujours une importante source d’incertitude.

La baisse des prix des matières premières, massivement exportées par l’Australie, la fin du boom des investissements miniers et la hausse du taux de chômage justifient aussi la baisse du taux directeur.

La volonté d’affaiblir le dollar australien, toujours largement surévalué sur le marché des changes, explique enfin la décision de la banque centrale australienne.

Les autorités monétaires australiennes ont d’autant moins hésité à dégainer une nouvelle fois l’arme du taux directeur que l’inflation, à 2 % en septembre, est conforme à l’objectif officiel.

Le dollar australien très cher

Paradoxalement, cette nouvelle baisse des taux d’intérêts n’a guère affecté le dollar australien. Alors que le pays affiche toujours une bonne situation économique, avec un chômage contenu et une croissance plus qu’appréciable, le cycle d’assouplissement monétaire a vraisemblablement pris fin ce 4 décembre et les investisseurs n’anticipent plus une baisse des rendements australiens.


Partagez cet article